Blondie au chocolat blanc amande et framboises

J’ai réalisé ce Blondie au chocolat blanc amande et framboises… « par erreur » en ce dimanche matin de la fête des mères parce que j’avais promis de réaliser un Brownie – click ici – pour le goûter familiale des mamans de la famille (ma maman, ma belle-soeur, la maman de ma BS, et les enfants – et les papas accessoirement !) mais, réveillée hyper tôt par le réveil que mon fils avait oublié d’éteindre, je me suis rendue compte à 6H30 du matin que je n’avais plus de chocolat noir et que… le supermarché du coin n’ouvrait qu’à 8H00…

Alors, sauvée par une tablette de chocolat blanc amande, je me suis dit que j’allais faire une recette à la « ouanaguène bistoufly » (pour traduire : au pif !) et ça a donné ce Blondie parce que j’avais aussi des framboises congelées !

Et bien… c’est une sacrée bonne recette en fait !

Ingrédients pour le Blondie au chocolat blanc amande et framboises :

  • Chocolat blanc amande Nestlé dessert – 180 g
  • Beurre – 200 g
  • Sucre – 110 g
  • Farine – 180 g
  • Oeuf – 4
  • Levure chimique – 1 c à c
  • Framboises congelées – 200 g

Instructions avec le Companion :

Préchauffer le four à 180 °C (th. 6).

Mettre le beurre en petits carrés et le chocolat dans le robot muni du couteau pour pétrir/concasser.

Lancer le robot en vitesse 3 à 50 °C pendant 12 min.

Racler les bords du bol et ajoutez le sucre, la farine, les oeufs, la levure.

Lancer le programme pâte P3.

Retirer la lame pour pétrir concasser et ajouter les framboises congelées en mélangeant avec la spatule.

Revêtir un moule carré de papier cuisson. Y verser la pâte et enfourner.

Faire cuire pendant 30 min environ. Le gâteau reste humide et c’est ce qui fait qu’il est si bon.

À la fin de la cuisson, laisser refroidir, puis démouler.

Instructions sans le Companion :

Préchauffer le four à 180 °C (th. 6).

Dans une casserole mettre le beurre en petits carrés et le chocolat en morceaux à fondre, sans le cuire. Ne pas dépasser 50°C idéalement. Pour les plus empressées, vous pouvez faire fondre au micro ondes – j’utilise le micro-cook – click ici – le beurre et le chocolat en puissance « décongélation ».

Pendant que la première préparation se liquéfie, dans un saladier, mélanger le sucre et les oeufs entiers au robot ou au fouet si vous avez un bon coup de coude.

Puis mélanger les deux préparations et ajouter la farine et la levure.

Ajouter à la fin les framboises congelées et mélanger.

Revêtir un moule carré de papier cuisson. Y verser la pâte et enfourner.

Faire cuire pendant 30 min environ.

Bonne fête des mères !

Cake salé petits pois jambon super simple

Ce cake salé petits pois jambon super simple est un régal ! Je l’ai cuisiné en parts individuelles dans des moules Silikomart pour les rendre plus funs et je suis bien contente d’avoir détourné ces moules usuellement utilisés en pâtisserie !

Je trouve qu’ils sont supers dans ces moules mais bien naturellement, on peut le réaliser dans un moule à cake traditionnel. (Oui, bon… hein, je sais qu’avec un pseudo assumé comme le mien, je sors souvent de la « traditionnalité » -je sais que ça ne se dit pas, mais j’aime bien jouer les académiciennes – et j’en suis plutôt contente !). Pourquoi diable ne réaliser que des recettes sucrées dans ces moules, d’abord ?! Nan, mais faut sortir des sentiers battus hein ! Plus bas, je te donne le lien pour trouver ces moules à un prix abordable !

Pour info : j’ai réalisé 12 petits cakes soit, 160 calories le cake. (donc, multiplié par 12 pour toute la préparation, ça fait 1920 calories)

Ingrédients pour le Cake salé petits pois jambon super simple (1 grand cake ou 12 petits) :

  • 200 g de farine
  • 3 oeufs
  • 1/2 sachet de levure chimique
  • 130 ml de lait
  • 70 ml d’huile d’olive
  • 3 tranches de jambon découénné
  • 200 g de petits pois congelés
  • 70 g d’Emmenthal râpé
  • 1 càc de Sel
  • Secret d’arôme MAGGI : quelques gouttes

Instructions pour le Cake salé petits pois jambon

Préchauffer le four à 180°C

Couper les tranches de jambon en dès.

Dans un saladier, mélanger la farine et la levure.

(Au cas où tu te poses la question de « pourquoi, faut-il mélanger la farine avec la levure préalablement » la réponse est que cela permet une meilleure répartition de la farine et donc une homogéneisation de la poudre à lever dans la préparation et donc une pâte qui gonfle harmonieusement!)

Ajouter les oeufs et mélanger.

Verser le lait et l’huile d’olive. Mélanger.

Ajouter le reste des ingrédients : les petits pois congelés, le jambon coupé en carrés, l’Emmenthal rapé, le sel, le poivre et le secret d’arôme MAGGI.

Verser la préparation dans un moule à cake siliconé ou dans les moules à empreinte silicone – en les remplissant au 3/4 parce que la pâte va gonfler en cuisant – Mini Girotondo de Silikomart -click ici – et Mini Eleganza de Silikomart – click ici -.

Enfourner dans le four préchauffé à 180°C pour 30 minutes (à adapter pour un Cake dans un grand moule et rajouter environ 10 à 15 mn de cuisson).

Bon app’ mon petit pois !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Tarte feuilletée poireaux lardons

Cette tarte feuilletée poireaux lardons c’est mon astuce pour faire manger des poireaux à mon ado qui n’aime pas vraiment ça ! Et bien, il a aimé !

C’est une recette peu calorique puisqu’elle ne contient que 293 calories la part, et au total comptabilise donc 1758 calories.

Elle est super simple à réaliser mais je plaide coupable… je ne prends que des poireaux congelés parce que les laver hyper bien, je n’y parviens jamais vraiment (même si je mets du cœur à l’ouvrage) et j’ai horreur d’avoir du sable quand j’en mange, pas toi ?

Allez, en route pour les maillots de bain !

Ingrédients pour 6 parts individuelles ou une grande tarte :

Instructions sans le Companion :

Cuire les poireaux comme indiqué sur votre paquet.

Préchauffer le four à 210°C à la fin de la cuisson des poireaux.

Dans une casserole ou une grande poêle chaude, ajouter les poireaux cuits, l’oignon émincé et les lardons. A cet stade, il n’est pas utile de rajouter de l’huile puisque le gras des lardons va rendre la matière grasse nécessaire pour parfumer savoureusement les poireaux et l’oignon émincé !

Faire revenir le tout à feu doux pendant 10 mn jusqu’à coloration des poireaux et des lardons.

Le cas échéant, et si il y a trop de liquide, passer à la passoire pour retirer l’excédent de liquide en pressant sur la préparation pour en faire sortir le maximum de liquide.

Remettre la préparation dans la poêle ou la casserole et ajouter la crème liquide et, à feu très doux, mélanger 5 mn.

A la fin, rajouter une pincée de piment d’Espelette et mélanger.

Garnir les empreintes silicone ou un moule à tarte siliconé – click ici – de la pâte feuilletée et la piquer à l’aide d’une fourchette.

Y verser les poireaux / lardons et enfourner pour 25 minutes de cuisson à 210°C dans le four préchauffé.

A consommer chaud ou tiède.

Instructions au Companion :

Dans le bol du Companion, ajouter à hauteur de mesure de l’eau. Mettre les émincés de poireaux dans le panier vapeur (Tasse bien pour que tout rentre !!). Programmer 20 Mn (ou le temps indiqué sur ton paquet), fonction vapeur.

Préchauffer le four à 210°C à la fin de la cuisson des poireaux.

Retirer le panier vapeur, vider l’eau du bol du Companion, le rincer et y mettre l’Ultrablade.

Couper un oignon en 4 et le mettre dans le robot : programmer Vitesse 11, 15 secondes.

Retirer l’Ultrablade et mettre le mélangeur. Ajouter les lardons, et les poireaux émincés. Programmer Cuission P2, soit Vitesse 3, 95°C, 15 mn, sans le bouchon.

Le cas échéant, et si il y a trop de liquide, passer à la passoire pour retirer l’excédent de liquide en pressant sur la préparation pour en faire sortir le maximum de liquide.

Remettre le tout dans le bol du robot, ajouter la crème liquide et programmer Vitesse4 /65°C/ 5 mn.

A la fin, rajouter une pincée de piment d’Espelette et mélanger.

Garnir les empreintes silicone ou le moule à tarte siliconé de la pâte feuilletée et la piquer à l’aide d’une fourchette.

Y verser les poireaux / lardons et enfourner pour 25 minutes de cuisson à 210°C dans le four préchauffé.

A consommer chaud ou tiède.

Bon app’ !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Tarte au citron insert Meringue Suisse – avec ou sans Companion –

J’adore le citron, c’est un fruit, une saveur dont je ne me lasse pas. Et j’adore encore plus lorsqu’il y a de la meringue – le sucre adoucissant l’amertume du citron – et cette Tarte au citron insert Meringue Suisse bah… je l’adore !

Mais je n’en avais pas refait depuis l’émission Les Rois du Gâteau et le coup du jeté en l’air -clik ici – devant la France entière ou presque ! – par Cyril LIGNAC et son « Ca, même pas je le goûte ! »; c’était vraiment pas gentil de sa part…

Donc, je faisais un blocage – même pas je ne m’en étais rendue compte pourtant ! – et là, ça m’est venu : j’ai eu envie d’une douceur acidulée ! « Fuck la TV, Fuck le Chef imbus de sa personne : j’suis une amatrice qui aime se faire plaisir et faire plaisir à son fils qui adore la tarte au citron ! »

Allez, la recette ! Pour 6 parts.

J’ai utilisé le pack moule Finger de SILIKOMART – click ici –

La Meringue Suisse : à réaliser la veille

Ingrédients :

  • Des blancs d’œuf : pour moi 2 blancs dont le poids total est de 69g
  • Le double du poids des blancs en sucre semoule : pour moi donc 138g

Instructions :

Dans un récipient supportant la chaleur mettre les blancs et la totalité du sucre.

Pour le bain marie :

Mettre le récipient contenant le mélange blancs/sucre dans une casserole contenant de l’eau qui sera chauffée en même temps que vous fouettez au fouet à main ou électrique (c’est moins fatiguant) le mélange jusqu’à la température de 45°C.

Une fois la température atteinte, battre vivement au fouet électrique jusqu’à complet refroidissement. Il faut compter un peu plus de 10 minutes puis 4 ou 5 minutes à petite vitesse jusqu’à ce que le bol soit froid.

Prendre le temps d’admirer et de photographier ce fameux bec d’oiseau si cher à tous les Chefs Pâtissiers !

Pocher des petits boudins de la taille de vos moules et des petits galets. Enfourner pour 1H30 dans un four préchauffé à 90°C.

Au Companion : Dans le bol équipé du fouet, mettre le sucre glace et les blancs d’oeufs, émulsionner 1 min 30 / vit 5.

Ensuite Vit 4 / 50° / 2 min, puis vit 4 / 60° / 1 min.

Montez la meringue suisse 10 min / Vit 9.

Pocher des petits boudins de la taille de vos moules et des petits galets. Enfourner oui une 1H30 dans un four préchauffé à 90°C.

Click sur le livre pour en savoir davantage

Pour le Sablé Breton  de la Tarte au citron insert Meringue : (Recette C. FELDER)
Ingrédients :

  • 3 jaunes d’œuf
  • 130 g de sucre semoule
  • 150 g de beurre mou
  • 200 g de farine
  • 1 pointe de cuillère à café de sel fin
  • 1 sachet de levure chimique

Instructions :

Fouetter ensemble les jaunes d’œuf avec le sucre semoule jusqu’à obtention d’une masse onctueuse et blanche.

Incorporer le beurre ramolli et mélanger pour lisser.

Ajouter le zeste de citron.

Tamiser la farine, le sel, la levure chimique sur la préparation et mélanger jusqu’à obtention d’une préparation homogène.

Etaler directement sur une plaque à génoise.

Enfourner dans un four préchauffé à 180°C pour 15 minutes.

Dès la sortie du four, quand c’est encore chaud : emporte-piècer la préparation. Et n’y touchez plus : laissez refroidir avant de décoller les parts individuelles.

Au Companion : Dans le bol du robot, muni du pétrisseur/concasseur, mettre les jaunes d’œuf avec le sucre semoule, lancer vitesse 8, pendant 3 minutes : jusqu’à obtention d’une masse onctueuse et blanche. Veillez à racler les parois du bol et le fond deux ou trois fois pendant les 4 minutes.

Incorporer le beurre ramolli et continuer 2 minutes pour lisser.

Ajouter le zeste de citron.

Tamiser la farine, le sel, la levure chimique sur la préparation et continuer à mélanger au pétrisseur/concasseur pendant 3 minutes : jusqu’à obtention d’une préparation homogène.

Etaler directement sur une plaque à génoise.

Enfourner dans un four préchauffé à 180°C pour 15 minutes.

Dès la sortie du four, quand c’est encore chaud : emporte-piècer la préparation. Et n’y touchez plus : laissez refroidir avant de décoller les parts individuelles.

Pour la crème au citron de la Tarte au citron insert Meringue:

Ingrédients :

  • 85 g de jus de citron
  • 2 g de zeste de citron jaune Bio,
  • 1 œufs entiers et 2 jaunes,
  • 50 g de sucre semoule,
  •  35 g de beurre doux,
  • 1 feuilles de gélatine

Préparation :

Mettre la gélatine dans un bol d’eau froide pendant 10 minutes.

Dans un saladier mélanger au fouet les œufs, les jaunes le sucre, les jus et les zestes.

Faire chauffer le tout au bain-marie en fouettant jusqu’à épaississement.

Avec un thermomètre culinaire, stopper la cuisson à 85°C.

Ajouter la gélatine essorée en remuant pour la dissoudre.

Laisser refroidir à 38°/40° et incorporer le beurre au mixer plongeant pour lisser et homogénéiser la crème.

Verser la préparation dans les moules et laisser refroidir à l’air libre. Y insérer les boudins de Meringue une fois que c’est refroidi. Mettre le tout au congélateur.

Au Companion : Mettre la gélatine dans un bol d’eau froide pendant 10 minutes.

Dans le bol équipé du batteur, mettre le jus de citron, les zestes, le sucre et le beurre et chauffer 2 min / 60° / vit 4. En vitesse 6, ajoutez les œufs préalablement battu en omelette et mettre en mode dessert vit 4 / 80° / 11 min.

Puis, rajouter la gélatine égouttée dans la crème obtenue et mettre en route vit 3 puis vit 6 quelques secondes : 30 secondes au total.

Verser la préparation dans les moules et laisser refroidir à l’air libre. Y insérer les boudins de Meringue une fois que c’est refroidi. Mettre le tout au congélateur.

Le montage final en parts individuelles de la Tarte au citron insert Meringue :

Sortir – le lendemain – la crème au citron contenant les inserts de Meringue – et déposer les directement sur le sablé Breton. Ajouter sur le dessus encore congelé un palet de Meringue et ça va coller tout seul ! Et voilà : une belle petite Tarte au citron insert Meringue !

Bon app’ et VIVE LA MERINGUE PAS JETÉE EN L’AIR !

(Une Wonderpétasse susceptible qui n’aime pas voir la nourriture jetée !)

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Gâteau magique à la vanille au Companion (ou pas), hyper simple

J’ai eu envie du gâteau magique à la vanille au Companion parce que j’avais envie d’un flan mais je n’avais pas envie de faire de pâte brisée sucrée ni de pâte feuilletée et je ne voulais pas que de la texture du flan en bouche; je voulais quand même une pâte et puis aussi un peu de crème, c’est bon une texture fraîche quand il fait chaud. Ouaih, je suis une femme et en tant que telle, souvent, je ne sais pas ce que je veux : j’assume parce que je me donne souvent raison. A la fin!

Et que j’avais la flemme. Oui, oui, j’avais la flemme de me lancer dans une grande « pâtisserie » (bon, ça va, te marre pas derrière ton écran : je te vois ! Je sais bien que ça m’arrive souvent de vouloir faire « vite, bon et beau » !) En même temps, je ne fais pas de la grande pâtisserie hein, je fais juste des desserts dont j’ai envie ou que je pense que mes proches (dédicace à ma famille : j’suis bonne pour apporter le dessert à tous les repas, maintenant et ça me fait plaisir !) aimeront.

Mais, être aussi douée que Mercotte, ce n’est pas pour tout de suite ! (même si j’ai rêvé que je faisais un gâteau avec elle ! Je suis fan de ce bout de femme hyper énergique ! Et qui est nature peinture : la classe faite femme, pas de faux semblant et pas de tralala : elle ne fait pas ce qu’on attend d’elle, mais ce qu’elle attend d’elle-même. Un peu comme moi, quoi !)

Bon, la philosophie matinale étant achevée, je suppose que tu as envie de savoir c’est quoi ce gâteau de « WP a la flemme de pâtisser » : allez, c’est en dessous que ça se passe !

La recette du gâteau magique à la vanille en vidéo -click ici –img_5252

Les ingrédients :

  • 4 oeufs
  • 150 grammes de sucre
  • 115 grammes de farine
  • 125 grammes de beurre
  • 500 ml de lait
  • 1 sachets de sucre vanillé
  • Arôme vanille liquide (2 c à c) ou une gousse vanille

Instructions avec le Companion :

Préchauffer le four à 150 °C.

Séparer les blancs des jaunes. (si comme moi, tu n’aimes pas que le blanc coule sur la coquille de ton œuf qui sort « de là on où sait de la poule… (du Q de la poule pour celles qui auraient un doute sur mon allusion !) », prends un séparateur de blanc -click ici – c’est simple, rapide et… hygiénique !)

Faire fondre le beurre au mico-ondes à petite puissance et laisser tiédir.

Dans le bol du robot muni du batteur, mettre les blanc d’œufs et le sucre vanillé. Mixer en vitesse 6 pendant 5 minutes (sans le bouchon). Réserver.

Dans le robot toujours muni du batteur, mélanger les jaunes œufs et le sucre en vitesse 5 pendant 2 minutes jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter la farine, le beurre, le lait et la vanille liquide (ou les grains de la gousse de vanille comme moi) en vitesse 7 pendant 2 minutes.

Mélanger avec votre spatule les blancs montés en neige avec cette préparation sans chercher à les incorporer totalement. Les blancs doivent y flotter tout en y étant doucement incorporés tout de même :

Beurrer un plat s’il n’est pas siliconé et y verser la pâte.

Je suis fan totale de mon moule tablette – click – en silicone et donc c’est celui que j’utilise le plus souvent :

img_3781
Enfourner à 150°C pendant  50 à 55 minutes (le temps dépend vraiment grandement de chaque four). A la sortie du four, le gâteau tremblotte mais il est doré. Il faut attendre qu’il refroidisse pendant 3 bonnes heures pour qu’il se « fige ».

Laisser refroidir complètement au moins 3 bonnes heures le gâteau avant de le démouler. Réserver au frais. Saupoudrer de sucre glace pour servir (pas obligatoire, mais ça fait joli).

Instructions sans le Companion:

Préchauffer le four à 150°.

Séparer les blancs des jaunes. (si comme moi, tu n’aimes pas que le blanc coule sur la coquille de ton oeuf qui sort « de là on où sait de la poule… (du Q de la poule pour ceux qui auraient un doute sur mon allusion !) », prends un séparateur de blanc -click ici – c’est simple, rapide et… hygiénique !)

Faire fondre le beurre au micro-ondes et laisser tiédir.

Dans une casserole (ou au micro-ondes), faire chauffer le lait avec la gousse de vanille grattée. Laisser tiédir.

Dans le bol d’un robot (ou avec un batteur électrique), battre les jaunes d’oeufs avec le sucre et le lait pendant quelques minutes. Tout en continuant à fouetter, ajouter le beurre fondu puis la farine et enfin le lait (dont on aura retiré la gousse).

Monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et les incorporer délicatement en plusieurs fois à la préparation précédente (il doit rester des morceaux, ne pas chercher à obtenir un mélange lisse, c’est justement cette texture granuleuse qui va donner les 3 couches). Verser le mélange dans un moule en silicone et enfourner. Laisser cuire 50 min.

A la sortie du four, le gâteau tremblotte mais il est doré. Il faut attendre qu’il refroidisse pendant 3 bonnes heures pour qu’il se « fige ».

Laisser refroidir complètement le gâteau avant de le démouler. Réserver au frais. Saupoudrer de sucre glace pour servir (pas indispensable).

Et voilà, la magie a opéré ! Il y a 3 couches, en partant du bas : le biscuit génoise, la crème et le flan !

Bon app’ féérique !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.