Pains au chocolat Illusion (Briochés) au Companion

Pour faire un vrai pain au chocolat, il faut une vraie pâte feuilletée levée et…j’ai toujours la flemme de massacrer une motte de beurre pour l’aplatir et faire les nombreux tours.

Alors, lorsque j’ai vu cette recette intitulée pain au chocolat illusion qui ne me demandait que deux minutes de préparation de la pâte (juste le temps de sortir les ingrédients du placard et du frigo !), je me suis naturellement empressée de la tenter et je reconnais que j’ai été bluffée !

 

Bien sûr, ce ne sont pas des pains au chocolat feuilletés mais bien des pains au chocolat briochés.
Ils se congèlent très bien une fois cuits et retrouvent toute leur saveur après un rapide passage au four pour les réchauffer.

Mon fils les adore au p’tit déj !
Et même moi, qui singulièrement n’est pas fan de chocolat du tout, j’en dévore bien volontiers avec mon café du matin (celui qui est vital, juste avant le second que je dois avaler pour être totalement réveillée).

Les barres de chocolat peuvent être achetées auprès de l’enseigne Becus ici ou vous pouvez demander à votre sympathique boulanger de vous en vendre. A défaut, des carrés de chocolat feront tout aussi bien l’affaire !

Ingrédients :

  • 500 gr de farine
  • 80 gr de sucre
  • 120g de beurre pommade
  • 240 ml de lait tiède
  • 12 gr de levure fraiche
  • 1 c à c de sel
  • barre de chocolat ou tablette coupée en barre

Instructions :

Dans le bol du robot Companion muni du couteau pétrisseur/concasseur, verser le lait et la levure, et programmer Vitesse 5, 35°C, 5 mn.

Ajouter la farine, le sucre, le beurre pommade, et le sel, lancez le programme P2.
A la fin du pétrissage, programmer la pousse à 30°C pendant 1 heure.
Une fois la pousse terminée, sortir la pâte, la dégazer (en mettant des coups de poings dedans : la partie que je préfère !) et la séparer en 2 boules égales.

Le façonnage:

Etaler chaque boule en rectangle de 20 sur 50 cm. Même si le rectangle n’est pas régulier, comme le mien !!

Puis couper en deux chaque rectangle et couper dans la largeur 5 bandes de 10 cm de large.

Déposer une barre de chocolat (ou des carrés de chocolat) sur le bord de la bande de pâte et rouler 2 fois. Déposer une seconde barre de chocolat, et rouler jusqu’au bout.
 

Renouveler l’opération pour toutes les bandes de pâte.
Dorer, au pinceau alimentaire, les pains ainsi constitués avec un oeuf entier battu et un peu de lait.


Laisser pousser environ 60 minutes dans un endroit tiède recouvert d’un linge humide.

Préchauffer le four à 180°C.

Mettre au four pour une quinzaine de minutes. A surveiller selon les fours.
Bon app’ pour le p’tit déj !

 

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

La pousse ou la levée de la pâte à pain/brioche

On a toutes et tous lu cette instruction « Laisser pousser/lever la pâte », ou « la pousse ou la levée de la pâte » et si, comme moi, vous vous êtes demandé ce que c’était et si il fallait la pousser de la hanche ou l’arroser pour la voir fleurir, vous êtes en train de lire le bon article !

Définition :

Laisser pousser/lever une pâte à pain/à brioche c’est permettre le développement de cette pâte sous l’action de la levure.

Le processus :

Le moment de la pousse/levée est un moment indispensable. La pâte a en effet besoin de temps pour fermenter sous l’action de la levure. C’est le moment où de petites bulles d’air vont se former à l’intérieur de la pâte, ce qui est décisif dans la légèreté de la mie.

Le but de cette levée/pousse est de faire doubler la pâte de volume. Vous saurez que votre pain a assez levé lorsque la pâte aura doublé de volume, ou que la marque laissé par votre doigt dans la pâte disparaîtra presque aussitôt (la pâte rebondit).

La pâte à pain lève d’autant mieux qu’elle est placée dans un endroit sans courant d’air, entre 24 et 28°C.

L’hiver, si votre cuisine est trop froide, inutile de la faire chauffer exprès pour votre pâte. Vous pouvez économiser de l’énergie en utilisant la chaleur excrétée par un de vos appareils ménagers. On peut ainsi placer la pâte à l’intérieur d’un micro onde encore chaud d’une précédente utilisation.

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Brioche roulée à la pâte à tartiner

Cette brioche roulée à la pâte à tartiner est la toute première que j’ai réalisée quand j’ai eu le robot culinaire Companion et j’ai eu du mal à ne pas en manger la totalité tant elle est moelleuse et bonne.

On peut varier sa garniture : confiture, miel etc.

 

Ingrédients :

  • 200 g de Nutella ou pâte à tartiner ou confiture etc
  • 13 cl de lait demi-écrémé
  • 1 sachet de levure boulanger (6 g) ou un cube de levure fraîche
  • 3 jaunes d’œufs
  • 300 g de farine T45
  • 40 gr de sucre
  • 40 gr de beurre mou
  • du sucre perlé

Instructions :

Préchauffer le four à 165°.

Dans le bol du Companion muni de la lame pour pétrir et concasser, mettre le lait et la levure et faire chauffer à 35° en vitesse 5 pendant 3 min.

A la fin du programme, ajouter la farine, 2 jaunes d’œufs, le sucre et le beurre. Lancer le programme pâte P2. A l’issue du pétrissage, ouvrir le couvercle et retirer la lame du pétrisseur/concasseur (ça vous évitera d’avoir la pâte qui collera dessus pendant la pousse) et laisser la pâte pousser jusqu’à la fin du décompte du minuteur.

A la fin du programme et de la pousse, travailler la pâte à la main durant 1 min puis l’étaler afin de former un grand rectangle.

Etaler la garniture de votre choix dessus et la rouler sur elle-même en un gros boudin.

Couper dans la largeur ce boudin en tronçons de 5 cm environ.

Mettre ces tronçons dans un moule à cake, un rond ou carré à charnière que vous aurez préalablement graissé et fariné.

Laisser reposer et pousser une seconde fois durant 1h30 (dans votre four éteint ou comme je le préfère : dans votre micro-ondes pour l’effet de serre)

A la fin de cette seconde pousse, au pinceau alimentaire, badigeonner avec le dernier jaune d’œuf et saupoudrer de sucre perlé.

Enfourner pour 25 min.

Et savourer cette brioche roulée à la pâte à tartiner !

 

Bon app’ les sucrettes !

 

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Brioche bouclettes au Companion

Ingrédients :

• 130 ml de lait demi-écrémé
• 1 sachet de levure de boulanger
• 3 jaunes d’œufs
• 300 g de farine T45
• 40 g de sucre
• 40 g de beurre mou en dés
• 30 g de beurre pour dorer la pâte avant passage au four
• 1 cuillère à soupe de cassonnade
• Sirop d’érable, confiture, pâte à tartiner etc
• Sel

Instructions :

• Dans le bol du robot muni de la lame pour Pétrir/Concasser, mettez le lait et la levure et faites chauffer à 35 °C en Vitesse 5 pendant 3 minutes. Ajoutez la farine, 2 jaunes d’œufs, le sel, le sucre et le beurre. Lancez le Programme Pâte P2.
• Travaillez la pâte à la main pendant 1 minute puis étalez-la à l’aide d’un rouleau pour former un rectangle.
A l’aide d’un emporte pièce rond (ou un verre) découpez des cercles sur toute la surface de la pâte.
Superposez 3 disques en quinconce, y verser un filet de sirop, une lichette de confiture ou de la pâte à tartiner. Enrouler les 3 disques puis coupez le rouleau obtenu dans la largeur, de sorte qu’il soit en deux.
Disposez les boutons de fleurs ainsi obtenus dans un plat graissé et fariné ou préalablement recouvert de papier sulfurisé et répétez ainsi jusqu’à ce que vous ayez épuisé la pâte tout en veillant à ne pas trop serré entre eux les boutons de roses.
Si mes explications ne sont pas suffisamment claires, je vous recommande la vidéo du site 750g Le Tuto de la brioche bouclette sur 750g

Recouvrer d’un torchon et laisser pousser (c’est à dire lever la pâte) dans un four fermé pendant 1H30.

A l’issue de la pousse, faire fondre dans un bol 30 g de beurre puis ajoutez 1 cuillère à soupe de cassonade. Mélanger. Prendre un pinceau alimentaire et le passer avec ce mélange sur la surface des boutons de fleurs.

• Préchauffez le four à 165 °C (Thermostat 5/6).

Enfournez pour 25 minutes.

Et voilà une belle brioche girly qui en jette !

Bon app’ les bouclés !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

The Brioche Wonderpétasse par Tatie Cricroux

Cuisiner c’est avoir la chance de rencontrer des personnalités extraordinaires, des passionné(e)s de cuisine au fil des lectures des blogs et des réseaux sociaux.

J’ai la chance d’avoir rencontré Tatie Cricroux, une blogueuse talentueuse qui a le double don de réussir les brioches les plus refaites en cuisine et qui cuisine light en mentionnant le décompte des calories pour chacune de ses recettes.

Son blog s’intitule  Aux bonheurs culinaires de Tatie Cricroux

Un jour, elle m’a demandée de la mettre au défi et je lui ai demandé de réaliser une recette de brioche light avec du fromage blanc 0%. Et, contre toute attente, Tatie Cricroux, telle une bonne fée, a concocté cette recette qu’elle a intitulée de mon pseudo.

Je vous livre donc sa recette avec les mots exacts employés par Tatie Cricroux et, vous le noterez, elle est aussi tarée que moi et je l’en aime davantage ma grande amie cuisinière.

The brioche WonderPétasse ( 252 Kcal / 100g )

Ingrédients :

510g de farine T55

200g de fromage blanc 0%

20g de crème épaisse 4%

110g de lait écrémé

6g de levure de boulanger sèche

2 jaunes d’oeuf

1cc de sel

12 ml d’hermesetas liquide (ou 120g de sucre mais là, ce n’est pas pour une WonderPétasse mdrr )

1/2cc de perle de vanille (c’est une sorte de pâte de vanille EXTRA mais à défaut, vous mettrez 1 cs de vanille liquide)

Instructions :

Mettre la levure, le lait, la crème, le fromage blanc dans le bol du robo muni du pétrisseur concasseur V5, 35C°, 4 min.

Ajouter la farine, les 2 jaunes d’œuf, l’hermesetas, la vanille et le sel en dernier et faites tourner V5 – 8 min.

Passer en étuve à 40°c – 1h30.

Sortir la pâte sur un plan de travail bien fariné.

Sachez qu’une WonderPétasse a des milliards de choses à faire comme se mettre du vernis, répondre à ses mails, passer du temps sur Facebook, se faire un masque au concombre enfin tout ça tout ça donc, j’ai prévu le coup : Il ne faut pas trop dégazer cette pâte ni la travailler, ça permet de gagner du temps, précieux pour la WonderPétasse.

Diviser la pâte en 6 morceaux de taille équivalente, les « bouler » rapidement afin de les poser dans un moule à cake assez grand.

Faire lever dans votre four à 40°c pendant 1h et pas plus !!

Dorer au jaune d’oeuf mélanger à 3 à 4 gouttes de vinaigre blanc (le vinaigre ne donne pas de goût du tout MAIS il apporte une jolie brillance car la WonderPétasse aime que ça briiiiiiiille).

Enfourner 30 min à 185°c (selon les fours).

Et voilà, la brioche WonderPétasse hyper light Pour ma Sofe , car c’est elle qui me l’a inspirée, donc cette brioche est SA brioche.

Bon app’ de la part de Tatie Cricroux la Maître ès Brioche entre toutes ! The Best One Ever !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.