Tarte au camembert et tomates

J’Oublie souvent, hélas, des tomates dans le bac à légumes de mon réfrigérateur. Et lorsqu’elles sont bien trop mûres pour finir en salade, je trouve toujours le moyen de les cuisiner sous forme de tarte.

Il se trouve que bien souvent, aussi, le camembert subi le même sort : je mange rarement de fromage en fin de repas.

J’ai donc associé les deux pour en faire une tarte au camembert et tomates.

Cette tarte est simple et rapide à faire.

 

Ingredients :

Une pâte brisée du commerce ou la pâte brisée salée dont la recette se trouve ici

5 tomates

3 belles c à soupe de moutarde à l’ancienne

un petit camembert ou la moitié d’un grand

200 ml de crème fraîche (pour moi allégée à 4%) + 10 cl de lait

2 oeufs

Sel, poivre, thym.

 

Instructions :

Préparer votre pâte brisée maison ou prendre une pâte prête du commerce.

Etaler la pâte sur le plan de travail légèrement fariné puis la foncer comme ceci dans un moule beurré s’il n’est pas en silicone. Piquez la tarte avec une fourchette.

Préchauffer votre four à 180° (th 6)

Dans le fond de la tarte étaler la moutarde à l’ancienne comme ceci :

img_3755

Monder les tomates rapidement selon cette simple technique Ici et trancher les tomates pas trop finement. Les disposer sur la moutarde.

img_3757

Trancher le camembert en morceaux et les répartir sur les tomates.

img_3759

Préparer votre appareil en mélangeant les oeufs, la crème fraîche et le lait. Saler et poivrer et ajouter le thym (ou toute autre herbe de votre choix).
Verser la préparation sur la tarte :

img_3761

et enfourner pour 50  mn jusqu’à ce que la tarte soit dorée.

A savourer chaud ou froid.

Bon app’ provençal !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

 

 

Foncer un moule rapidement

J’ai essayé toutes les techniques possibles et imaginables pour essayer de foncer un moule rapidement le plus régulièrement possible avec une pâte notamment la pâte brisée dont vous trouverez la recette ici.

A l’ancienne : au doigt… et bien… le résultat n’est pas terrible ! En dehors du fait que l’empreinte des doigts se retrouve sur toute la surface du fond de tarte, les bords en sont irréguliers.

Au rouleau à pâtisserie : la technique est celle des Chefs qu’on peut notamment voir Ici sauf que, toutes les fois où je m’y suis essayée, la pâte se retrouvait collée au rouleau ou alors je ne la déroulais pas de manière centrale et j’en avais un gros morceau d’un coté et pas assez de l’autre ou pire encore, elle se cassait.

Après plusieurs « matchs » à l’occasion desquels le fond de tarte m’a mise KO, j’ai trouvé un moyen ultra simple d’avoir un fond de tarte régulier après une apposition simplissime – tellement simple que je me demande pourquoi je n’y ai pas pensé avant-.

Cela marche aussi bien avec les pâtes à tarte faites maison qu’avec celles vendues en commerce et mises sur une feuille de papier de cuisson.

Ne riez pas si vous utilisiez déjà cette technique mais après deux ans de fonds de tarte dans ma cuisine et des heures de consultation de la blogosphère, je ne l’avais pas vue.

Le processus est le suivant :

Sur une feuille de cuisson, ou une feuille en silicone -comme moi- Étalez votre pâte à tarte maison, en rond, ou en carré, selon le moule au sein duquel vous souhaitez la foncer.

Une fois étalée, prendre votre cercle à pâtisserie ou votre moule en silicone et le retourner à l’envers sur vote pâte étalée, en le centrant sur le fond de tarte, et posez vos mains de part et d’autre : une main sur le moule retourné face à vous, et une main sous la feuille de cuisson et Hoooooop retournez le tout comme une crêpe, de sorte que vous ayez le fond de tarte dessus et le moule en dessous, comme ceci :

img_3751

Il ne vous reste plus qu’à décoller la feuille de cuisson :

img_3752

La pâte est (enfin) correctement centrée :

img_3753

Il ne reste plus qu’à la foncer en lui faisant épouser les forme de votre moule :

img_3754

Et la régularité est (enfin) correcte après cuisson comme sur cette tarte salée moutarde à l’ancienne, tomates et camembert dont la recette est ici.

img_3764

Edit du 23 novembre 2017 :

Et si tu as une pâte collante, type pâte sucrée, tu l’étales entre deux papiers alimentaires de cuisson. Et le processus est le même. J’ai pris, à dessein, une feuille de silicone pour qu’on comprenne bien la manœuvre en les distinguant mais avec deux papiers cuisson, c’est parfait !

Si tu n’as pas tout compris, attends ! Je te montre en musique !

Bon, là, c’est plus compréhensible non ?

Et voilà, ce que j’ai pu réaliser avec :

Recette à venir !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.