La pâte feuilleté rapide – Avec ou sans Companion

Bon, c’est un secret pour personne : la pâte feuilletée c’est une galère internationale à faire !

D’abord, il faut au moins avoir BAC +10 pour comprendre ce qu’est un beurre de tourage (et je n’ai toujours pas compris, en ce qui me concerne), ensuite, il faut avoir une montre au poignet, une journée et rien d’autre à faire pour réaliser la traditionnelle et vraie pâte feuilletée compte tenu de tous les temps de repos entre chaque tour (et nan, il n’est pas question de tours de manège !).

Autant dire que je l’avais toujours achetée en version industrielle et ce, jusqu’à aujourd’hui.

Je surfe sur le Net et je tombe sur “Pâte feuilletée rapide : en 8 minutes”. Je ne sais pas pour vous, mais moi, le mot “rapide” c’est un mot qui me parle ! Bah oui, quoi : on est vendredi soir, j’suis lessivée par ma semaine de travail et je n’ai pas du tout envie de passer toute ma soirée en cuisine ! Nanméo, faut pas déconner hein ?!

Donc, ni une, ni deux, je dégaine mon tapis bleu en silicone offert généreusement il y a quelques années par la maman de ma Belle-Soeur et je me lance et là… Wow ! Miracle ! Cette pâte est vraiment rapide à réaliser et j’adore l’étaler avec mon rouleau anti-adhérent !

Ingrédients :

  • 250 g de farine
  • 250 g de beurre très froid coupé en dés
  • 1 cuillère à café de sel
  • 100 g d’eau froide

Placer le beurre coupé en dés 30 minutes au congélateur et les 100 ml d’eau au frais.

Instructions :

Avec le batteur plat d’un robot, mélanger doucement, deux minutes maximum la farine, le sel avec le beurre bien froid.

Ne cherchez pas à l’incorporer complètement.

Le cas échéant, interrompre le mélange pour racler les parois du bol du robot et retirer la pâte restée dans la feuille du robot.

Remettre le mélange en route, et ajouter l’eau pour qu’une pseudo boule pas du tout homogène se forme.

Il ne faut absolument pas que ça forme une pâte lisse, le but étant d’avoir encore des morceaux compacts de beurre qui vont permettre au feuilletage de se réaliser.

Laisser tourner le temps que la pâte se décolle des bols du parois, soit moins d’une minute.

Au Companion : dans le bol du robot muni de la lame pétrisseur / concasseur, mettre tous les ingrédients et lancez le robot pour 3 minutes en Vitesse 6.

Vous obtenez ceci :

Mettre la pâte en boule, la pâte n’est pas du tout homogène et les morceaux compacts de beurre doivent être apparents comme sur la photo.

Les tours :

A l’aide de la paume de la main, donner à la pâte la forme d’un carré sur un plan de travail légèrement fleuré (pour voir la définition c’est ici).

Étaler la pâte avec un rouleau anti-adhésif – click ici – en un rectangle sur le plan de travail fleuré.

Plier en 3 en rabattant la partie inférieure vers le milieu du rectangle, puis la partie supérieure du rectangle vers le milieu et par-dessus la partie inférieure rabattue préalablement.

Tourner ce “livre obtenu” en ayant la pliure qu’on appelle la clef sur votre droite.

Ensuite, fariner et re fariner bien sous et sur la pâte lorsqu’elle accroche sous le rouleau.

L’opération sera à répéter 4 ou 6 fois – selon le degré de feuilletage souhaité – en procédant toujours de la même manière pour la pliure et en prenant soin, à chaque fois, de finir avec la clef sur votre droite.

La technique pour avoir un rectangle qui reste un rectangle et pas un hexagone ou un polygone ou une forme abstraite est de vous servir de la longueur de votre rouleau pour tasser la pâte pendant que vous l’étalez comme ceci :

Faire 4 tours pour un feuilleté à utiliser pour une tarte salée. Faire 6 tours pour avoir un feuilleté plus développé.

Eventuellement : mettre au frais 30 minutes, avant de l’utiliser. Ou pas.

Perso, il m’arrive de le faire une fois sur deux : souvent je prépare d’abord ma pâte feuilletée et je la mets au frigo, le temps que je prépare mon appareil à quiche ou à tarte sucrée. Mais des fois je n’ai pas le temps et elle ne repose pas du tout.

Je reconnais que je préfère qu’elle passe au moins 30 minutes dans le frigo après les tours parce qu’elle se tient mieux en cuisson et ne se rétracte pas.

Et voilà, comment j’ai cessé d’acheter de la pâte feuilletée industrielle !

Et toi ?

Bon app’ !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

18 commentaires

  1. Merci Wonderpetasse pour toutes vos astuces qui vous nous faire gagner un temps précieux. C’est un plaisir que de vous lire, tout semble tellement facile. Et le clin d’oeil à votre famille (en référence au tapis) est adorable <3

    • Merci beaucoup. La cuisine se partage avec ceux qu’on aime et souvent ces derniers nous y encouragent avec de simples mots ou des présents dont on ne peut plus se passer.
      J’ai la chance d’avoir une famille extraordinaire❤

  2. arfffffffffff ma wonder, la pâte feuilletée me résiste !!!!!!!!!! Malgré le temps que j’y passais, les bras en feu à force d’étaler, les attentes après passage au frigo etc etc…..gggggggrrrrrrrrrr !!!!
    Tu gères comme une Chef, BRAVO ma wonder !!

    • Bonjour,
      Il faut utiliser une pâte feuilletée levée pour les croissants.
      Celle-ci est idéale pour les tartes salées ou sucrées.????

  3. Jusqu’à maintenant, j’utilisais la méthode escargot, rapide aussi, mais j’ai envie d’essayer la tienne mais petite question: elles sont où les 8 minutes? Parce qu’avec les temps e pause, il y en a déjà pour 1 heure, si j’ai bien compris 🤔
    Merci pour tes recettes, j’adore!

    • Coucou, c’est une erreur de transcription de la recette de ma part. Il n’y a pas de temps de pause. Merci d’avoir attiré mon attention dessus. Je vais de suite retirer la phrase 🙈.
      Merci à toi pour ton « j’adore »🥰🥰🥰

Tu veux me laisser un commentaire ? C'est ici !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.