Pâte à pizza inratable

Cette pâte à pizza inratable est la recette que je préfère : la pâte est moelleuse, et croustillante à la fois. J’en fais une immense au four, que je coupe par morceaux et que je congèle ! (on est que deux et même si il vaut mieux nous avoir en photo qu’à table, on ne la mange pas en une seule fois !)

Cette pâte à pizza inratable est, en ce qui me concerne, toujours agrémentée d’une base simple : coulis de tomates, et origan.

Après tu y mets ce que tu veux comme garniture !

La recette en vidéo de la pâte à pizza inratable d’une Wonderpétasse confinée !

Ingrédients :

  • 5 g de levure sèche de boulanger ou 10 g de levure fraîche
  • 100 g d’eau
  • 100 g de lait
  • 350 g de farine
  • 1 c à soupe d’huile d’olive
  • 1/2 c à café de sel
  • une briquette de coulis de tomate
  • de l’origan séché
  • la garniture de ton choix (moi j’ai pris de la Mortadelle)
  • de l’Emmenthal râpé (70 g minimum après tu peux en mettre plus !)

Instructions :

Mettre la levure, l’eau et 10 g de lait dans un bol et dissoudre la levure.

A la main, ou dans le bol d’un robot muni d’un crochet, ajouter à la précédente préparation, la farine, l’huile et le sel en prenant garde à ce que le sel ne soit pas en contact avec la levure, et pétrir pendant 1 minute. Puis ajouter les 90 g de lait restant et continuer à pétrir 5 bonnes minutes et ce, jusqu’à ce que la pâte forme une boule.

Sortir la pâte du bol du robot et la laisser reposer dans un saladier couvert d’un torchon propre ou d’un film alimentaire, pendant 1 heure.

Avec le Companion :
Mettre la levure, l’eau et 10 g de lait dans le bol muni du pétrisseur/concasseur. Lancer Vitesse 4, 35°C, 2 min.
Ajouter la farine, l’huile et le sel, et lancer programme P2. Au bout d’une minute du programme P2, ajouter les 90 g de lait restant.
Sortir la pâte du bol et la laisser reposer dans un saladier couvert d’un torchon propre, pendant 1 heure.

pâte à pizza inratable wonderpetasse
La pâte à pizza inratable après 1 heure de pousse

Tu dégazes un peu ta pâte (tu y mets des coups de poings !)

Et tu l’étales au rouleau anti-adhérent – click ici – (je surkiffe le mien), soit sur une plateau du four recouvert d’une feuille de cuisson, soit d’un tapis en silicone – click ici –.

pate à pizza wonderpétasse
la pâte à pizza étalée au rouleau

Après, je te conseille d’y mettre ma base : coulis de tomates et Origan.

pâte à pizza origan wonderpetasse
la pâte à pizza inratable avec le coulis de tomates et l’Origan

Et tu agrémentes de ce que tu veux !

pâte à pizza origan wonderpétasse
Pâte à pizza inratable avec de la Mortadelle en garniture

Plus simple : y’a pas ! Et si tu rates, je te dénonce à la communauté des pétasses pour haute trahison !

Pour la cuisson : 15 minutes à 200°C dans un four préchauffé. Ou plus si tu préfères une pâte plus croustillante ! Et si ton four, tu le connais bien !

pâte à pizza inratable mortadelle wonderpetasse

Pour une pizza en version individuelle au chorizo – click ici –.

bon appetito !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Pain magique en 5 mn, sans robot et sans se salir les mains

J’ai réalisé, il y a un moment déjà (en 2016) les baguettes magiques – click ici – et je voulais tenter de voir si je pouvais obtenir un petit pain magique en 5 mn, sans robot et sans se salir les mains (bon OK, y’a 1H30 de temps de pousse mais bon, y’a que 5 minutes chrono de présence en cuisine, donc chipote pas, hein !).

Bah, pari gagné ! Wonderpétasse a réussi !

CLICK ICI POUR VOIR LA RECETTE EN VIDEO

Je les ai réalisés dans mon Cake Factory – click ici – https://amzn.to/3bSbIGt mais tu peux les faire dans un four traditionnel.

J’ai opté pour un moule à mini cakes – click ici – mais tu peux le faire dans le contenant que tu veux, comme tu veux.

Et là, je pense à ma Barbie Carole (c’est une potesse blonde de mon taf) qui voulait faire mes baguettes magiques mais qui n’avait pas les gouttières à baguettes : bah voilà, ma Barbie, tu peux les faire maintenant, dans tout ce que tu veux, comme tu veux : ça marche kif kif et t’auras du pain frais même si tu rentres tard ! D’ailleurs, la préparation est tellement simple que même ta brillante petite Emma (qui me dépasse déjà) pourra tout faire !

Bref, toi qui me lit et qui ne s’appelle ni Carole, ni Barbie (quoique… si t’es blonde, t’es obligatoirement une Barbie pour moi) : tu viens de comprendre que la recette étant à la portée d’un enfant, tu ne peux que la réussir !

Résultat : une super mie, une croûte croustillante et pas grande chose à faire les soirs où tu rentres trop tard pour choper du pain à la boulangerie, ou le week-end quand t’as la flemme de sortir de chez toi ou… tout simplement pour avoir la satisfaction personnelle d’être une super warrior qui fait son pain maison !

Ils se conservent hyper bien : je les mets au congélateur et je les mets directement congelés, soit au Cake Factory à 200°C pour 13 minutes (ou plus, parce que moi je les oublie dedans une fois qu’il s’éteint pendant que je me douche : faut bien se réveiller ma petite dame ! Donc check la cuisson ma belle, avant de me dire qu’ils ne sont pas super bien décongelés) et au four tu les mets décongelés DANS LE FOUR FROID pareil à 200°C pour une quizaine de minutes.

Et voilà, toujours du pain frais ! Même en cette période de confinement !
Pensez soin de vous et de vos proches et surtout : RESTEZ CHEZ VOUS !

Ingrédients pour le pain magique en 5 mn :

  • 375 g de farine T45
  • 8 g de sel
  • 7 g de levure boulangère pour la farine T45 et T55 OU SINON 12g de levure sèche boulangère pour une farine plus lourde type T65 et T110 (je recommande toujours la Brugeman, elle n’a aucun goût, est la moins chère et lève bien)
  • 300 ml d’eau tiède

Instructions : (pour les Barbies blondes, les brunes, les mauves etc)

Très important : cette pâte ne doit pas être faite au robot ! Juste avec une spatule en bois ou une maryse comme sur ma vidéo !
En effet, ce sont les grumeaux présents dans la pâte qui vont créer la mie aérée. Au robot, le mélange lisse va aboutir à avoir une mie compacte.

Dans un saladier, diluer la levure avec un peu d’eau tiède à maximum 40°C (6 cuillères à soupe environ).

Pour mesurer ma levure, j’utilise une cuillère de précision -click ici –.

Une fois la levure bien diluée ajouter le reste d’eau.

Ensuite, ajouter la farine et le sel et mélanger à l’aide d’une spatule ou cuillère en bois. Ne cherches pas à faire partir les grumeaux, c’est inutile, mélange de manière homogène mais sans chercher à avoir une pâte lisse. J’ai dû mélanger 1 mn 30 à tout casser.

Puis couvrir et laisser lever dans un endroit tiède 1h à 1h30 – je fais toujours lever mes pâtes enfermées dans mon four Micro-ondes éteint, ainsi pas de courant d’air et l’effet de serre est garanti -.

La pâte va doubler de volume.

Une fois que la pâte a doublé de volume, remplis ton moule à empreintes en silicone (moule à muffins, moule à cake, mini-cakes etc) et verse la pâte collante en t’aidant d’une cuillère à glace (histoire de ne pas en mettre partout kwâaaaah !).

Ne t’étonne surtout pas de l’aspect de la pâte qui est toute gluante.

Et, tu peux saupoudrer ta pâte crue de farine, pour avoir l’effet fariné du pain du boulanger. (Perso, je déteste avoir le goût de la farine en bouche, donc je n’en mets pas mais après tu fais comme tu veux hein !).

Enfin, dans un four préchauffé à 240°C, tu fais cuire, au plus bas du four, le pain environ 25 minutes si tu aimes le pain blanc (like me !) ou 30 minutes – à varier selon les fours et la qualité du pain souhaitée.

Pain magique Wonderpétasse

Au Cake Factory : programmer en mode manuel (le dernier bouton sur l’extrême droite), pour 35 mn à 240°C

Pain magique en 5 minutes

Et voilà, super simple, super rapide, super bon, ce petit pain magique en 5 mn !

Et la mie est top !

Pain magique 5 mn Wonderpétasse
La mie du pain magique en 5 mn

Bon app’!

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Cake Factory de TEFAL

J’ai la chance de posséder le Cake Factory + de TEFAL depuis Noël 2019 et j’en suis fan ! Attends je t’explique pourquoi !

Quand il est sorti, je n’étais pas convaincue plus que ça : j’ai déjà un four double cavités (en gros tu peux utiliser que la moitié du four, ou les deux moitiés séparément à des temps et des températures différentes sans que l’odeur ne se mélange ou tout le compartiment du four) et donc je me disais que le Cake Factory + ne ferait pas plus que mon four de compét’ ! Et bah, je me suis bien gourrée sur toute la ligne !

D’abord, le Cake Factory n’a pas besoin de préchauffage, donc ça va plus vite. Ensuite, les cœurs coulants, dans mon four… bah je les foire… tout le temps ! Et pas avec le Cake Factory +.

Par ailleurs, cette machine ludique, couleur marron est super sympa esthétiquement parlant et est, en plus, archie facile à nettoyer et à ranger. (Bon Ok, moi, j’ai une grande étagère, où tous mes aides culinaires sont en accès facile et rapide et donc… le Cake Factory + aussi).

Enfin, quand tu captes que le Cake Factory remplace ton four ET ton micro-ondes, tu peux t’en servir vraiment beaucoup et de manière hyper fluide ! Je passe mon temps à le détourner de ses utilisations de base.

Il en existe deux modèles :

Le Cake Factory (rose) – click ici – est vendu avec :

  • 3 moules à gâteaux : anti-adhésif, Muffins, minis cakes
  • 1 grille de cuisson
  • 1 livre de recettes

Le Cake Factory+ (marron) – click ici – que je possède est vendu (pour seulement 10 euros de plus avec les liens que je t’ai mis) avec :

  • 3 moules à gâteaux : anti-adhésif, Muffins, minis cakes
  • 1 moule à cookies géants – qui sert aussi pour la fonte du choolat
  • 1 grille de cuisson
  • 1 livre de recettes

Parlons d’abord de ce qu’il sait faire le Cake Factory puisque les deux modèles ont exactement les mêmes programmes : si t’as suivi, plus haut, il n’y a que la couleur qui change et le moule supplémentaire.

Il a 5 programmes intelligents :

  1. Gâteaux à partager
  2. Gâteaux individuels
  3. Meringues
  4. Cœurs coulants
  5. Fonte du chocolat
    Et le programme manuel jusqu’à 240°C

Tout d’abord, la grande particularité du Cake Factory, il n’y a pas de temps de préchauffage. Donc, tu gagnes du temps, de l’énergie et… des sous (sur ta facture d’éléctricité !) surtout qu’il est moins energivore avec 0,576 kW/h.

Ensuite, il a une température et un temps de cuisson adaptés à chaque recette, et tu n’as plus à chercher dans tes livres culinaires, le temps, le thermostat de cuisson etc

Enfin, il ne nécessite pas de surveillance : tu n’es plus obligée d’attendre la fin du préchauffage du four pour y mettre tes trucs à cuire. Ca semble idiot mais ça facilite vachement les choses, surtout si t’es comme moi et que tu fais toujours 20 trucs en même temps !

Concrètement comment ça marche : il adapte les températures en fonction des phases de cuisson de ta préparation selon ce que tu cuis. Bon, en principe tu n’as rien dû comprendre à ce que je viens d’écrire parce que je ne suis pas certaine de m’être bien comprise moi-même alors look cette vidéo TEFAL que j’ai trouvée pour toi :

C’est mieux expliqué en image, hein ?!

Les moules sont sympas : le moule à muffins et le moule cookie géant sont rétractables, ce qui fait que tu peux les glisser dans un tiroir ou dans un placard de ta cuisine sans qu’ils ne prennent de place. Un conseil d’amie, quand tu les laves, laves les à l’eau froide savonneuse, si l’eau est chaude, le silicone va absorber le gras de ta préparation et quand il sera sec il va y avoir de grosses traînées blanches pas belles de gras qui ressortent…

Une application smartphone propose 200 recettes TEFAL et des centaines d’autres recettes de la communauté : j’en ai déjà mis deux des miennes !

Le premier truc que j’ai fait dedans : tu veux savoir ?
Nan, j’peux pas te dire : tu vas RI GO LER !
Bon, bah, j’avais une baguette congelée et c’était l’heure de déjeuner et…paf, je mets la grille dans le Cake Factory +, je mets ma Demi-baguette congelée (mais j’aurai pu la mettre en entier en la coupant, ce que j’ai d’ailleurs fait pour n’en mettre que la moitié) et j’ai programmé manuellement 10 minutes à 180°C et voilà : j’avais mon pain tout chaud et pas dur comme une brique parce que, fort heureusement, il n’est pas passé au micro ondes !

Le premier truc que j’y ai fait : décongeler une demi baguette ! (nan mais j’en ai marre de moi !!!)

Ouaih, je sais, j’suis pas normale… mais je suis partie du principe que c’était un mini four intelligent et… comme j’suis intelligente (des fois) j’ai voulu tester tout de suite (je n’avais même pas lu le mode d’emploi : scandaleusement wonderpétassien cette manière de faire hein ? Tu lis toujours toutes les notices toi ? Laisse moi un commentaire pour me dire que je ne suis pas la seule gréviste des modes d’emplois, steuplé !)

Donc, il est tellement plus simple à utiliser qu’un four lambda et tellement plus rapide, que déjà avec ma demie-baguette décongelée et chaude au top après 10 minutes, j’étais conquise. (ouaih je sais j’suis une fille facile, mais décongeler au four traditionnel, c’est 20 mn usuellement et quand on manque de temps comme moi, bah c’est 10 mn de trop ! et le micro ondes… ça tue le pain… on est bien d’accord ?!)

J’ai testé tous les moules et donc toutes les cuissons :

Le plat anti-adhésif pour y faire la génoise de ma Bûche de Noël -click ici pour la recette- :

  • Génoise au Cake Factory Wonderpétasse

Le moule à Muffins pour faire y faire les Muffins aux pépites de chocolat – click ici pour la recette – les plus moëlleux du monde :

Le moule à mini-cakes pour y faire en mode manuel… du pain express en 45 mn -click ici pour la recette – !!:

Au sein du moule Cookie Géant, j’ai fait fondre mon beurre et une autre fois j’y ai préparé un cake saumon fumé/petits pois hyper moelleux !

J’y ai essayé aussi tous mes moules et beaucoup s’y adaptent en fait :

Et en réalisant mes tartelettes au citron Meringue Suisse – click ici pour la recette – j’ai pu tester la cuisson des meringues et y ai réussi les sablés bretons les plus parfaits du monde :

Je suis vraiment emballée par ce petit appareil et j’avoue le préférer en marron, il fait moins “jouet d’enfant” que le rose (pourtant j’aime le rose).

Il faut, cependant, garder en tête malgré toutes ces innovations technologiques de cuisson que même s’il fait gagner un temps non négligeable pour 6 gâteaux individuels ou un gâteau à partager (pour 4 mangeurs moyens) qu’il permet de cuire en moins grande quantité.

Par exemple pour la génoise de ma Bûche de Noël, évoquée plus haut, j’ai dû diviser par deux ma recette habituelle.

Pour les meringues, je n’en ai cuit que la moitié dans le Cake Factory et l’autre moitié dans mon four traditionnel mais celles cuites dans mon four ont eu un “coup de chaud” et ont légèrement implosé alors que dans le Cake Factory, elles sont ressorties parfaitement lisses comme je le souhaitais.

Pour les palets bretons, j’ai dû relancer 2 autres tournées pour avoir mes 18 palets alors que, bien évidemment, dans un four lambda, j’aurais pu les cuire en une seule fois. Toutefois, je n’aurais pas eu ce rendu aussi parfait puisque j’ai déjà testé, plus d’une fois, la cuisson au four.

En d’autres termes, le Cake Factory est idéal si tu veux un rendu parfait et que tu es disposé(e) à faire plusieurs tournées parce que ton four est occupé ou qu’on est en pleine canicule (il dégage carrément moins de chaleur qu’un four) ou même que tu es dans un Mobile home – en vacances – qui ne dispose pas de four.

Pour une famille de 4, il est idéal, c’est certain, pour plus : je ne saurais dire et tout dépendra de la patience de sa/son utilisatrice/eur pour relancer les fournées supplémentaires nécessaires. Après, on peut considérer que le temps gagné sur le préchauffage est un temps qu’on peut utiliser pour relancer les fournées supplémentaires et il faut garder en tête que ce petit appareil consomme moins qu’un gros four.

Pour la cuisson, je ne dirai qu’une seule chose : exceptionnel ! Jamais mes muffins aux pépites de chocolat n’ont été aussi bons, aussi moelleux et ce, jusqu’au lendemain ! Pareil pour mes petits pains express : bluffant de cuisson aérienne !

Il ne manque qu’un accessoire indispensable (vu de ma fenêtre) une plaque de cuisson (sans rebord) pour gagner un peu en espace de dressage pour les cookies ou simplement réchauffer deux/trois morceaux de pizza, tu vois ou pas ce que je veux dire Madame ou Monsieur de chez TEFAL ?

Alors, en attendant, j’ai découpé une feuille de cuisson aux dimensions internes pour réchauffer mes trucs, sans avoir à sortir le plat anti-adhésif , je trouve que c’est rapide et pratique (et plus simple à laver que le grand plat. Bah Kwâaah, c’est ça être une Wonderpétasse qui s’assume !)

Astuce

En conclusion : moi qui n’étais pas convaincue initialement, je valide carrément cet ingénieux petit appareil dont je compte bien exploiter toutes les possibilités et au-delà !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Ma version des Tagliatelles Carbonara au Cookeo

Ces Tagliatelles Carbonara au Cookeo, je les réalise souvent dans ce cuiseur haute pression parce que tous les grands chefs italiens disent qu’il ne faut surtout pas rincer les pâtes et mieux encore, conserver l’eau des pâtes pour en ajouter une bonne louche à mélanger avec la sauce Carbonara (ou autre sauce d’ailleurs) qui sera servie avec les pâtes.

Si les Chefs du pays de la pasta le disent, ce n’est pas moi, modeste cuisinière qui vais les contredire !

C’est d’ailleurs le principe des One pot pasta (ne me dis pas que tu ne connais pas le One Pot Pasta ?! c’est le fait de faire cuire, dans un seul et même contenant tous les ingrédients composant une recette de pâtes et donc, sans faire cuire séparément et seules les pâtes) et du coup, la cuisson des Tagliatelles Carbonara est idéale au Cookéo puisqu’on met tout en même temps – ou presque -.

Et plus rapide, et plus simple… honnêtement, tu ne peux pas faire !

C’est intraitable ! Et surtout, si tu es comme moi pressée (la plupart du temps), que tu manques de temps (ça c’est la conséquence directe du « pressée ») et qu’en plus, tu n’as pas envie d’utiliser 10 casseroles (bon, ok, j’exagère un peu mais concrètement, sans le Cookeo, il te faut une casserole pour faire revenir les lardons et une autre pour la cuisson des Tagliatelles), avec votre robot de cuisine Cookeo : tu fais tout dans le même contenant, et tu n’as que lui à laver !

Bref, j’adore, je valide !

Allez, je te donne ma version et tu vas comprendre pourquoi c’est la mienne hein… (je vois d’ici les puristes de la Carbonara s’étouffer mais j’ai bien précisé : « ma version » et pas la traditionnelle, hein !)

Ingrédients de ma version des Tagliatelles Carbonara au Cookeo pour 2 personnes (grands mangeurs) ou 4 petits estomacs :

  • 300 g de Tagliatelles
  • 400 ml d’eau
  • 30 g de Parmesan
  • 1 échalote
  • 1 gousse d’ail (perso, j’adore, mais c’est en option si tu ne veux pas)
  • 200 g de lardons nature
  • 1 jaune d’œuf
  • 20 cl de crème fraîche épaisse (ou liquide, mais je préfère l’épaisse) à 4%
  • Sel
  • Poivre

Instructions :

Éplucher l’échalote et l’émincer.

Dans la cuve du Cookeo en mode dorer, mettre les lardons, l’ail écrasé et l’échalote.

Remuer jusqu’à ce que les lardons cuisent, 3 minutes maximum.

Inutile de mettre de l’huile, puisque les lardons vont perdre leur gras et que ça va apporter la matière grasse nécessaire à la cuisson des oignons sans qu’ils n’attachent le fond de la cuve.

Ajouter les Tagliatelles, l’eau chaude, saler et poivrer (mais un peu moins que d’habitude puisque les lardons vont pas mal saler le tout) et mélanger. L’eau chaude va permettre aux Tagilatelles de se défaire de leur nid et donc de ne pas être collées pour la suite de la préparation.

Programmer en mode cuisson sous pression pour 4 minutes.

Pendant ce temps là, dans un bol, mélanger la crème fraîche allégée avec le jaune d’œuf et le parmesan.

A l’issue de la cuisson des pâtes, verser ce mélange dans la cuve du Cookéo en mode maintien au chaud pour 2 minutes.

Servir aussitôt !

Tagiliatelles Carbonara Wonderpétasse

Buon apetito !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Minis Batbouts à la viande hachée au Companion

J’ai réalisé ces Minis Batbouts à la viande hachée au Companion parce que j’avais envie d’avoir des minis sandwichs déjà tout prêts au congélateur pour les fois où…je n’ai pas le temps de cuisiner et que mon ado a faim (ce qui arrive… souvent !).

Ne trouvant pas la recette qui me convenait sur la blogosphère, j’ai adapté, selon mes souvenirs d’enfance, de mes étés passés en Tunisie.

Ingrédients pour une 40aine de Minis Batbouts au Companion :

  • 5 g de levure boulangère sèche (la Brugeman de préférence pour éviter d’avoir le goût de la levure : j’ai horreur de ça ! Et la Brugeman est la seule levure boulangère qui ne donne pas de goût !)
  • 300 ml d’eau
  • 250 g de semoule extra fine
  • 150 g de farine (du placard!)
  • 1 càc de sel

Instructions pour les Minis Batbouts au Companion :

Dans le bol du robot muni du pétrisseur/concasseur, verser l’eau et la levure et programmer Vit.3/35°c/3 mn.

Rajouter dans l’ordre : la semoule, la farine, le sel et programmer Pastry 1 et aller jusqu’au bout du programme (les 40 mn).

Dégazer la pâte.

Diviser la pâte la pâte en deux morceaux.

Étaler avec un rouleau à pâtisserie qui ne colle pas – click ici –, séparément chacun des pâtons, sur un plan de travail légèrement fariné sur une épaisseur d’environ 5 cm.

N’hésitez pas à fariner votre plan de travail si votre pâte colle.

Emporte piècer de la taille désirée. (j’ai un groupe d’emporte pièces – click ici – que j’utilise toujours parce que je dispose de toutes les tailles selon ce que je veux faire !)

Mettre les Minis Batbouts sur un plateau révêtu d’un torchon propre et les recouvrir d’un autre torchon pour les laisser lever 20 minutes.

Mettre une poêle à chauffer et y mettre à cuire les Minis Batbouts en les prenant délicatement pour ne pas les dégazer en les écrasant (un peu de tendresse kwâaah !) et retourner (délicatement !) les Batbouts dès qu’ils commencent à gonfler en les cuisant 3 ou 4 minutes max et en les retournant tout le temps sans jamais appuyer dessus, sinon ils ne vont pas gonfler (toutes les 10 secondes ! ça se fait avec amour jusqu’au bout ces petits pains !).

Les Batbouts vont gonfler sur les deux faces : attends je te montre !

Click ici pour voir !

Les garnir comme il vous plaira.

Ingrédients pour ma farce à la viande hachée :

  • 350 g de viande hachée
  • 1 petit oignon (ou un demi si c’est un gros !)
  • 2 gousses d’ail
  • 1/2 càc de cumin en poudre
    1/2 càc de coriandre en poudre
    1/2 càc de quatre épice en poudre
  • Du sel
  • Du poivre
  • du piment (si tu aimes que « ça chauffe » !

Instructions pour ma farce à la viande hachée :

Dans le bol du Companion muni de l’ultra blade : mettre l’oignon coupé en 4 et les deux gousses d’ail dégermées (sinon, après tu sens l’ail toute la journée !) et lancer vitesse 12 pour 10 secondes.

Remplacer l’ultra blade par le mélangeur, rabattre l’oignon et l’ail qui sont sur les parois du bol, rajouter un peu d’huile neutre et un peu d’eau (ça c’est mon ingrédient secret pour faire suer les oignons sans faire gonfler ma bouée de sauvetage naturelle en mettant trop d’huile pour les frais suer !) et programmer slow cook 1 (soit Vit 3, 135°C, 5 minutes).

Ajouter la viande hachée en prenant soin de bien la détacher avec une fourchette, et rajouter l’ensemble des épices, sel et poivre. Programmer Slow Cook 2, 10 mn (soit Vit.3, 95°C, 10 mn).

Viande hachée pour Minis Batbouts

Garnir les Minis Batbouts et se régaler !! On a adoré de chez A DO Ré ! Ce sont bien les Batbouts de mes étés d’enfance en Tunisie !

Je m’aime tellement, là, de les avoir réussis aussi facilement que je suis en train de faire la danse -orientale – de la victoire (ouaih, je sais, tu ne me vois pas mais bon !).

Mon fils envisage même de me faire un procès pour ne pas les lui avoir faits plus tôt ! Bah kwâaaaah ? Je n’y avais pas pensé avant hein ! J’ai un métier moi M’sieur ! Même si mon rêve serait de rester dans ma cuisine et de ne plus bosser 12 heures par jour !

Bon app’ !

Minis Batbouts à la viande hachée

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Minis croissants apéro chèvre miel

Ces minis croissants apéro chèvre miel font fureur à chaque fois que j’en sers !

Moi, j’adore, je surkiffe les faire parce qu’ils se font en deux secondes et demi ! Bon, Ok, j’exagère – à peine – mais ils se font en 5 minutes de préparation et ensuite y’a plus qu’à mettre au four !

En gros, quand t’as des amis qui débarquent à l’improviste et que tu n’as pas forcément envie de sortir les cacahuètes pour leur servir un verre, je trouve que ces minis croissants apéro chèvre miel sont de superbes amuse bouche.

Hypra méga simple, hypra vachement rapides, et hypra trop bons ! (Ouaih bon, j’avoue, j’adore les superlatifs !! Mais c’est normal, nan, pour une nana qui a pour pseudonyme Wonderpétasse, nan ?).

Allez, c’est tellement simple à réaliser, que j’ai même fait une vidéo pour te montrer, si tu n’es pas convaincu(e) par le côté archi méga fastoche !

Click ici pour voir la vidéo

Ingrédients pour 16 minis croissants apéro chèvre Miel :

Instructions :

Préchauffer le four à 180°C.

Couper une pâte feuilletée étalée en rond, en 16 triangles égaux. J’utilise toujours ma roulette à pizza – click ici – : ça va vite et c’est régulier.

Couper 8 tranches de fromage de chèvre et re-couper chaque tranche en deux. (Tu obtiens 16 morceaux de fromage de chèvre si tu as suivi, hein !)

Mettre un morceau de chèvre sur la base de chaque triangle de pâte.

Rajouter une lichette de miel.

Rouler pour obtenir un croissant.

Disposer les croissants sur une feuille de papier cuisson ou sur une toile de silicone (la mienne a déjà 5 ans et elle n’a pas pris une seule ride – click ici pour la voir et contribuer à l’écologie de la planète et à l’économie de ton portefeuilles ! – )

Battre un œuf en omelette avec une cuillère magique -click ici- c’est… magique !

Au pinceau alimentaire – click ici –, dorer les croissants.

Mettre dans le bas d’un four préchauffé à 180°C pendant 20 mn (à adapter selon les fours).

Bon apéro !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.