La Galette des rois à la Frangipane

Je n’ai jamais vraiment aimé la Galette des Rois, je la trouve soit trop sucrée, soit trop sèche, soit contenant trop d’amande amère. Bref, je n’en ai jamais raffolé.

 

Seulement voilà, cette année j’ai eu envie de faire plaisir à une personne qui m’est chère et lui apporter une galette individuelle.

 

Je me suis donc lancée dans la réalisation d’une pâte feuilletée rapide dont la recette se trouve ici. Mais vous pouvez tout à fait prendre deux pâtes feuilletée du commerce.

 

J’ai réalisé intégralement la recette au Companion qui facilite vraiment la vie et le temps notamment pour la préparation de la crème pâtissière. (Rester 15 minutes au dessus de ma casserole pour touiller la préparation jusqu’à épaississement, ce n’est vraiment pas un truc que j’aime faire ! Merci au Companion pour cela – non, non, je ne suis hélas pas sponsorisée par Moulinex !- ni par personne d’ailleurs !).
Vous pouvez toute fois réaliser cette recette simplement en prenant une crème pâtissière toute faite et une pâte feuilletée industrielle et en réalisant la crème d’amande.

Pour la crème pâtissière :

Ingrédients :

250 ml de lait

2 c à c d’arôme de Vanille

3 oeufs

50 g de sucre

30 g de farine ou 20 g de farine de maïs

 

Instructions :

Dans le bol du robot muni du batteur, mettre tous les ingrédients et lancer le turbo en appuyant 4 voir 5 fois puis sélectionner le programme dessert, Vitesse 4, 85°C, 15 minutes.

Réserver dans un saladier ou un tupperware préalablement revêtu d’un film alimentaire et filmer au contact  (pour la définition c’est ici ) pour empêcher la formation d’une peau et mettre au réfrigérateur.

dans un saladier et filmer au contact pour éviter  que la crème ne croûte, puis réserver au frigo.

Laver et secher le bol et le fouet.

 

Pour la crème d’amande :

Ingrédients :

  • 100 g de sucre glace
  • 120 g de poudre d’amandes
  • 100 g de beurre pommade (pour savoir ce que c’est que ce beurre, c’est ici)
  • 10 g de farine
  • 2 oeufs
  • 20 g de rhum ambré (facultatif mais c’est tellement tellement meilleur avec !)

Instructions :

Dans le bol du robot, muni du batteur, mettre le beurre pommade et régler Vitesse 7, 10 secondes.

Ajouter le sucre glace, la poudre d’amande et régler Vitesse 5, 15 secondes.

Mettre en Vitesse 5, 40 secondes, et verser les oeufs un par un par le trou du couvercle.

Verser la farine, le rhum (facultatif mais tellement meilleur avec) et régler sur Vitesse 6, 30 secondes.

Le montage de la Frangipane :

Verser ensuite toute la crème pâtissière bien froide et régler Vitesse 7, 45 secondes.

La crème est finalisée.

 

Le dressage de la Galette :

Découper un grand cercle de pâte ou plusieurs petits pour des parts individuelles.

Garnir le grand cercle ou tous les petits de la Frangipane en la déposant au centre du (ou des) cercle(s). Mettre un peu d’eau sur le rebord du cercle pour souder le moment venu.

Déposer un autre cercle sur la première pâte et presser le bord de pâte du bas avec celui du haut pour souder les deux disques.

Avec un jaune d’oeuf, dorer le disque supérieur et réserver au frais pendant 30 minutes.

Puis avec la pointe du couteau, dessiner des demi-cercles en partant du centre, en veillant toutefois à ne pas trancher la pâte.

Remettre au frais pendant le préchauffage du four, température 180°C.

Placer au four pour 35 à 40 mn à surveiller selon les fours : le disque doit être bien doré.

Pour l’effet brillant, une minute avant la fin de la cuisson, saupoudrer du sucre glace et passer un pinceau alimentaire humide sur la surface du disque.

Alors qui est le Roi ??

 

Bon app’ royal !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

La pâte feuilleté rapide – Avec ou sans Companion

Bon, c’est un secret pour personne : la pâte feuilletée c’est une galère internationale à faire !

D’abord, il faut au moins avoir BAC +10 pour comprendre ce qu’est un beurre de tourage (et je n’ai toujours pas compris, en ce qui me concerne), ensuite, il faut avoir une montre au poignet, une journée et rien d’autre à faire pour réaliser la traditionnelle et vraie pâte feuilletée compte tenu de tous les temps de repos entre chaque tour (et nan, il n’est pas question de tours de manège !).

Autant dire que je l’avais toujours achetée en version industrielle et ce, jusqu’à aujourd’hui.

Je surfe sur le Net et je tombe sur « Pâte feuilletée rapide : en 8 minutes ». Je ne sais pas pour vous, mais moi, le mot « rapide » c’est un mot qui me parle ! Bah oui, quoi : on est vendredi soir, j’suis lessivée par ma semaine de travail et je n’ai pas du tout envie de passer toute ma soirée en cuisine ! Nanméo, faut pas déconner hein ?!

Donc, ni une, ni deux, je dégaine mon tapis bleu en silicone offert généreusement il y a quelques années par la maman de ma Belle-Soeur et je me lance et là… Wow ! Miracle ! Cette pâte est vraiment rapide à réaliser et j’adore l’étaler avec mon rouleau anti-adhérent !

Ingrédients :

  • 250 g de farine
  • 250 g de beurre bien froid coupés en dés
  • 1 cuillère à café de sel
  • 100 g d’eau froide

Placer le beurre coupé en dés 30 minutes au congélateur et les 100 ml d’eau au frais.

Instructions sans le Companion :

Avec le batteur plat d’un robot, mélanger doucement deux minutes maximum la farine, le sel avec le beurre bien froid.

Ne cherchez pas à l’incorporer complètement.

Le cas échéant, interrompre le mélange pour racler les parois du bol du robot et retirer la pâte restée dans la feuille du robot.

Remettre le mélange en route, et ajouter l’eau pour qu’une pseudo boule pas du tout homogène se forme.

Il ne faut absolument pas que ça forme une pâte lisse, le but étant d’avoir encore des morceaux compacts de beurre qui vont permettre au feuilletage de se réaliser.

Laisser tourner le temps que la pâte se décolle des bols du parois, soit moins d’une minute.

Vous obtenez ceci :

Mettre la pâte en boule, sous film alimentaire. La pâte n’est pas du tout homogène et les morceaux compacts de beurre doivent être apparents comme sur la photo.

Placer au frais 30 minutes.

Ensuite, viennent les tours expliqués après les instructions de la recette au Companion.

 Instructions au Companion :

Dans le bol du robot muni de la lame pétrisseur / concasseur, mettre tous les ingrédients et lancez le robot pour 3 minutes en Vitesse 6.

Les tours :

Sortir la pâte du réfrigérateur et lui donner de la paume de la main, la forme d’un carré sur un plan de travail légèrement fleuré (pour voir la définition c’est ici).

Étaler la pâte en un rectangle sur le plan de travail fleuré.

Plier en 3 en rabattant la partie inférieure vers le milieu du rectangle, puis la partie supérieure du rectangle vers le milieu et par-dessus la partie inférieure rabattue préalablement.

Tourner ce « livre obtenu » en ayant la pliure qu’on appelle la clef sur votre droite.

Ensuite, fariner et re fariner bien sous et sur la pâte lorsqu’elle accroche sous le rouleau.

L’opération sera à répéter 6 fois en procédant toujours de la même manière pour la pliure et en prenant soin, à chaque fois, de finir avec la clef sur votre droite.

La technique pour avoir un rectangle qui reste un rectangle et pas un hexagone ou un polygone ou une forme abstraite est de vous servir de la longueur de votre rouleau pour tasser la pâte pendant que vous l’étalez comme ceci :

                                       

Faire 4 tours pour un feuilleté à utiliser pour une tarte salée. Faire 6 tour pour avoir un feuilleté plus développé.

Mettre au frais 30 minutes, a minima, avant de l’utiliser sinon la pâte est élastique.

Et voilà, comment j’ai cessé d’acheter de la pâte feuilletée industrielle !

Et vous ?

Palmitos salés

Ces petits palmitos, servis en apéritifs sont simples et rapides à réaliser.

 

Ingrédients:

1 pâte feuilletée prête -à-l’emploi

1 briquette de coulis de tomate

1 paquet de fromage rapé

Origan séché

Instructions :

Préchauffer votre four à 200 °C .

Dérouler la pâte feuilletée .

Étaler la sauce tomate sur toute la surface de la pâte feuilletée .

Parsemer le coulis d’origan séché puis de fromage rapé.

En commençant d’un coté de la pâte, rouler la très serrée jusqu’à la moitié puis, prendre l’autre coté et la rouler de la même manière jusqu’à ce qu’elle rejoigne l’autre partie roulée. Vous obtenez ainsi deux « rouleaux » qui se touchent tout en demeurant toujours attachés.

Placer la double bande roulée dans un film fraîcheur que vous placez au congélateur pendant 10 minutes afin de faciliter la découpe ensuite.

Découper des tranches dans la largeur et les disposer en les espaçant  sur une plaque recouverte d’un papier sulfurisé ou d’une feuille de silicone.

Cuire environ 12 minutes à 200 °C à surveiller selon les fours.

 

Bon app’étito avec les Palmitos ! Olé !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.