Gâteau magique à la vanille au Companion (ou pas), hyper simple

J’ai eu envie du gâteau magique à la vanille au Companion parce que j’avais envie d’un flan mais je n’avais pas envie de faire de pâte brisée sucrée ni de pâte feuilletée et je ne voulais pas que de la texture du flan en bouche; je voulais quand même une pâte et puis aussi un peu de crème, c’est bon une texture fraîche quand il fait chaud. Ouaih, je suis une femme et en tant que telle, souvent, je ne sais pas ce que je veux : j’assume parce que je me donne souvent raison. A la fin!

Et que j’avais la flemme. Oui, oui, j’avais la flemme de me lancer dans une grande « pâtisserie » (bon, ça va, te marre pas derrière ton écran : je te vois ! Je sais bien que ça m’arrive souvent de vouloir faire « vite, bon et beau » !) En même temps, je ne fais pas de la grande pâtisserie hein, je fais juste des desserts dont j’ai envie ou que je pense que mes proches (dédicace à ma famille : j’suis bonne pour apporter le dessert à tous les repas, maintenant et ça me fait plaisir !) aimeront.

Mais, être aussi douée que Mercotte, ce n’est pas pour tout de suite ! (même si j’ai rêvé que je faisais un gâteau avec elle ! Je suis fan de ce bout de femme hyper énergique ! Et qui est nature peinture : la classe faite femme, pas de faux semblant et pas de tralala : elle ne fait pas ce qu’on attend d’elle, mais ce qu’elle attend d’elle-même. Un peu comme moi, quoi !)

Bon, la philosophie matinale étant achevée, je suppose que tu as envie de savoir c’est quoi ce gâteau de « WP a la flemme de pâtisser » : allez, c’est en dessous que ça se passe !

La recette du gâteau magique à la vanille en vidéo -click ici –img_5252

Les ingrédients :

  • 4 oeufs
  • 150 grammes de sucre
  • 115 grammes de farine
  • 125 grammes de beurre
  • 500 ml de lait
  • 1 sachets de sucre vanillé
  • Arôme vanille liquide (2 c à c) ou une gousse vanille

Instructions :

Instructions avec le Companion :

Préchauffer le four à 150 °C.

Séparer les blancs des jaunes. (si comme moi, tu n’aimes pas que le blanc coule sur la coquille de ton œuf qui sort « de là on où sait de la poule… (du Q de la poule pour celles qui auraient un doute sur mon allusion !) », prends un séparateur de blanc à 0,40 € -click ici – c’est simple, rapide et… hygiénique !)

Faire fondre le beurre au mico-ondes à petite puissance et laisser tiédir.

Dans le bol du robot muni du batteur, mettre les blanc d’œufs et le sucre vanillé. Mixer en vitesse 6 pendant 5 minutes (sans le bouchon). Réserver.

Dans le robot toujours muni du batteur, mélanger les jaunes œufs et le sucre en vitesse 5 pendant 2 minutes jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter la farine, le beurre, le lait et la vanille liquide (ou les grains de la gousse de vanille comme moi) en vitesse 7 pendant 2 minutes.

Mélanger avec votre spatule les blancs montés en neige avec cette préparation sans chercher à les incorporer totalement. Les blancs doivent y flotter tout en y étant doucement incorporés tout de même :

Beurrer un plat s’il n’est pas siliconé et y verser la pâte.

Je suis fan totale de mon moule tablette – click – en silicone et donc c’est celui que j’utilise le plus souvent :

img_3781
Enfourner à 150°C pendant  50 à 55 minutes (le temps dépend vraiment grandement de chaque four). A la sortie du four, le gâteau tremblotte mais il est doré. Il faut attendre qu’il refroidisse pendant 3 bonnes heures pour qu’il se « fige ».

Laisser refroidir complètement au moins 3 bonnes heures le gâteau avant de le démouler. Réserver au frais. Saupoudrer de sucre glace pour servir (pas obligatoire, mais ça fait joli).

Instructions sans le Companion:

Préchauffer le four à 150°.

Séparer les blancs des jaunes. (si comme moi, tu n’aimes pas que le blanc coule sur la coquille de ton oeuf qui sort « de là on où sait de la poule… (du Q de la poule pour ceux qui auraient un doute sur mon allusion !) », prends un séparateur de blanc à 0,40 € -click ici – c’est simple, rapide et… hygiénique !)

Faire fondre le beurre au micro-ondes et laisser tiédir.

Dans une casserole (ou au micro-ondes), faire chauffer le lait avec la gousse de vanille grattée. Laisser tiédir.

Dans le bol d’un robot (ou avec un batteur électrique), battre les jaunes d’oeufs avec le sucre et le lait pendant quelques minutes. Tout en continuant à fouetter, ajouter le beurre fondu puis la farine et enfin le lait (dont on aura retiré la gousse).

Monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et les incorporer délicatement en plusieurs fois à la préparation précédente (il doit rester des morceaux, ne pas chercher à obtenir un mélange lisse, c’est justement cette texture granuleuse qui va donner les 3 couches). Verser le mélange dans un moule en silicone et enfourner. Laisser cuire 50 min.

A la sortie du four, le gâteau tremblotte mais il est doré. Il faut attendre qu’il refroidisse pendant 3 bonnes heures pour qu’il se « fige ».

Laisser refroidir complètement le gâteau avant de le démouler. Réserver au frais. Saupoudrer de sucre glace pour servir (pas indispensable).

Et voilà, la magie a opéré ! Il y a 3 couches, en partant du bas : le biscuit génoise, la crème et le flan !

Bon app’ féérique !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Cake super moelleux passion/pavot

J’ai réalisé ce cake super moelleux en un tour de main !

Plus simple, tu ne peux pas faire !

Il me restait de la purée de fruits de la passion – j’adore ce fruit avec le citron, la framboise et la mangue ! – et je me suis dit « Il y a bien des cakes citron/pavot alors pourquoi pas un cake passion/pavot ? » Citron et passion ont une acidité différente mais une acidité tout de même et les graines de pavot, j’ai lu que c’était bon pour la santé et je trouve ça fun avec un ptit goût additionnel sympa !

Ingrédients pour 1 cake super moelleux – moule de 24 cm :

Instructions :

Préchauffer le four à 170°C.

Mélanger ensemble le sucre et le beurre fondu au fouet, sans chercher à blanchir le mélange.

Ajouter les œufs un à un.

Mélanger la levure à la farine et l’ajouter en une fois.

Finir par la crème de passion et les graines de pavot.

Verser le mélange dans un moule à cake en silicone(beurrer le moule s’il n’est pas en silicone).

Enfourner dans le four préchauffer 40 minutes – à surveiller selon les fours -.

Pour conserver le moelleux, dès la sortie du four, et très délicatement, envelopper le cake dans un film alimentaire, jusqu’à refroidissement.

Bon app’ !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Les Pastéis de Nata de Sweety au Companion

Cette recette de Pastéis de Nata de Sweety au Companion est issue de son excellente chaine Youtube  Sweety que j’adore, que dis-je, je suis fan totalement de ce jeune homme et de ses recettes ! (Bon on se calme hein, je ne suis pas une Cougar et j’ai plutôt l’âge d’être sa maman lol !)

Sweety fait des vidéo tutoriels qui sont juste d’une qualité exceptionnelle : le choix de la pâtisserie – souvent celle d’un grand Chef -, le choix de la musique y associée – entraînante et qui te donne la pêche – et l’élégance de ses vidéos épurées et qui te rendent la pâtisserie accessible !

Mieux encore, si tu lui poses une question en MP (« Message privé » pour celles et ceux qui vivent sur une île déserte sans internet) sur sa page Facebook ou son Instagram il prend le temps et la peine de te répondre. Ce gars cartonne partout et il reste bien ancré sur terre : j’adore !

Evidemment, Sweety fait tout de manière traditionnelle : casserole/son robot fétiche etc…

Et, même s’il ne sait pas que j’existe (oui, M’dame il est une vraie star, alors forcément il ne sait pas qui est la Wonderpétasse de la cuisine !), je voulais lui rendre un petit hommage en reprenant sa vidéo tutoriel des Pasteis de Nata et en l’adaptant au Companion mon robot préféré.

Surtout, allez voir la vidéo d’origine sur la chaine de Sweety : Les Pastéis de Nata de Sweety likez sa chaîne, suivez le et RE GA LEZ vous !

Je ne vais pas re-publier sa recette in extenso pour la version sans Companion parce que ça serait juste le plagier et il l’a parfaitement bien détaillée sous sa Vidéo que je vous recommande.

Cet article ne sera donc que la version au Companion et aussi la version WP qui fait sa toute première vidéo en hommage à ce génial Sweety! Mais quelle galère, j’te jure de faire une vidéo ! Il faut trouver le bon angle de vue, il faut tout nettoyer entre chaque préparation…ensuite, tu passes deux heures sur le montage – surtout quand tu n’y connais strictement rien et… bref : Bravo Sweety, tu es passé maître dans un art ultra complexe : celui de la perfection de la vidéo tutorielle de cuisine ! Merci !

Pour ma part, je ne suis pas prête de recommencer ! Mais je pense prendre le temps de filmer, de temps en temps, quelques passages « astuces » de mes réalisations culinaires.  (Sauf si les commentaires du jour me disent que, vraiment, ce n’est pas la peine).

Y’a plus qu’à cliquer !

Pour 8 Pastéis de Nata de Sweety au Companion :

Ingrédients:

– Pâte feuilletée du commerce ou fait maison

Pour la crème à la Cannelle :

  • 15 g de farine
  • 250 g de lait
  • 1 bâton de cannelle
  • 125 g sucre
  • 50 g eau
  • 2 jaunes d’œuf
  • 1 œuf

Pour le finish brillant :

  • 65 g sucre
  • 50 g eau

Instruction pour la pâte feuilletée :

Rouler la pâte feuilletée et la découpez en 8 morceaux de taille identique.

Foncer la pâte dans un moule préalablement beurré et réservez au réfrigérateur.

Instructions pour la crème à la Cannelle :

Dans le bol du robot muni du batteur ajouter la farine avec le lait et le bâton de cannelle.

Progammer Vitesse 6, 100°C, 4 mn.

Réserver dans un récipient.

Laver le bol du robot et le batteur.

Dans le bol du robot muni du batteur, ajouter le sucre (125 g) et l’eau (50 g) et programmer Vitesse 6, 110°C, 2 mn 30.

Ajoutez à ce sirop la préparation précédente – farine/lait/bâton de cannelle  – et programmer Vitesse 7, 1 minute. Au bout de 30 seconde, ajouter l’œuf et les deux jaunes d’œufs.

Verser dans les moules (le mélange doit être chaud).

Enfourner dans un four préchauffé à 250°C pour 13 minutes (la cuisson est capricieuse et varie en fonction du four).

Le finish brillant :

Faire chauffer les 65 g de sucre et les 50 g d’eau ensemble, une fois le sucre dissout, stopper la cuisson. Badigeonner, les pastéis de ce sirop une fois sortis du four et refroidis pour leur donner un beau brillant.

Bon app’ !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Cupcakes à la crème pâtissière

Un peu d’histoire autour de ces Cupcakes à la crème pâtissière avant de vous dévoiler la recette !

Des années durant, je m’auto-charriais en disant que mon fantasme de vie c’était d’arrêter de travailler et de réaliser des Cupcakes comme Bree Van De Kampf dans la célèbre série DESPERATE HOUSEWIVES ; nan, parce que quand tu la vois à l’écran, Bree, tu te dis « Wahouah, mais ces petites douceurs ont l’air super bonnes et super méga archi compliquées à réaliser » donc, d’office, pour moi la néophyte ce n’était pas à ma portée.

Et pourtant, il y a deux ans, je suis tombée au hasard d’un shopping sur ce kit à Cupcakes de l’enseigne MASTRAD que vous trouverez ici : http://www.mastrad-paris.fr/kit-cupcakes.html et qui m’a permis d’enfin être une Bree en Cupcakes !

La poche à douilles est en silicone (donc écologique) et les douilles se vissent dessus – comme ça, quand tu n’as pas l’habitude, tu gardes la même poche avec ton contenu et tu changes juste le bout de la douille pour faire tes essais – la poche est facile à manipuler, ils ont prévu un repère pour que tu puisses la retourner sur le bord du haut et la remplir facilement – sans t’en mettre partout – ; en main, elle ne glisse pas et à l’intérieur, le revêtement est souple et la préparation y glisse juste comme il faut – elle n’accroche pas – j’adore !

Les petits moules sont en silicone et il est inutile de les graisser (ça, c’est un argument phare pour chasser une éventuelle bouée de sauvetage naturelle qui voudrait s’installer sur mon tour de taille !).

Enfin, le kit est livré avec 7 embouts incluant un bouchon, une pince pour fermer la douille (mais je m’en sers aussi comme règle poussoir pour pousser la pâte dedans), 8 petits moules à Cupcakes et un livret de 8 recettes.

C’est un produit qui m’a conquise et depuis lors je l’ai complété avec le coffret de 26 douilles de la même marque MASTRAD et dont je vous parlerai bientôt.

Et, j’ai eu la chance dernièrement – toujours par hasard – de rencontrer un représentant de MASTRAD, l’une de mes enseignes fétiches à qui j’ai raconté que depuis mon acquisition du Kit Cupcakes, Bree Van De Kampf m’avait possédée et… bonne nouvelle : vous pouvez commander ce Kit en bénéficiant d’une promotion avec le Code WONDERPETASSE10 . Si toi aussi, tu envisages de te teindre en rousse et réaliser des Cupcakes en un tour de main qui épateront tes enfants, tes copines, qui seront girly et qui te faciliteront le dressage, cours sur le site de MASTRAD http://www.mastrad-paris.fr/kit-cupcakes.html ! (et ne ris pas trop fort en tapant mon Code réduction WONDERPETASSE10 !)

Pour les Cupcakes :

Ingrédients pour 8 Cupcakes – recette du livret MASTRAD

  • 125 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 125 g de beurre ramolli
  • 110 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 œufs

Instructions sans Companion :

Préchauffer le four à 180°C

Dans un saladier, battre ensemble le beurre ramolli et le sucre et le sucre vanillé.

Ajouter les œufs un à un, puis la farine et la levure.

Mélanger jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Répartir la pâte dans les moules à Cupcake jusqu’au 2/3 de la hauteur. Cuire 20 minutes. Laisser refroidir sur une grille.

Mon astuce pour répartir équitablement et facilement la pâte dans les moules à Cupcakes : j’utilise une cuillère à glace avec une lame qui pousse la pâte et qui réalise donc des boules de même poids.

Instructions au Companion :

Préchauffer le four à 180°C

Dans le bol du robot muni du pétrisseur/concasseur, mettre ensemble le beurre ramolli et le sucre et le sucre vanillé et programmer 2 minutes, vitesse 7.

Par le trou du bouchon, toujours en vitesse 7 ajouter les œufs un à un, puis la farine et la levure.

Mélanger jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Répartir la pâte dans les moules à Cupcake jusqu’au 2/3 de la hauteur. Cuire 20 minutes. Laisser refroidir sur une grille.

Mon astuce pour répartir équitablement et facilement la pâte dans les moules à Cupcakes : j’utilise une cuillère à glace avec une lame qui pousse la pâte et qui réalise donc des boules de même poids.

Pour la crème pâtissière :

Ingrédients :

  • 250 ml de lait à température ambiante
  • 50 g de sucre
  • 20 g de Maïzena
  • 1 cuillère à café d’arôme vanille
  • 2 jaunes d’œufs

 

Instructions au micro-ondes (ma préférée entre toutes : hyper rapide, hyper simple)

Dans un contenant allant au micro-ondes, tel que mon fidèle MicroCook, mettre le lait, le sucre, la Maïzena, l’arôme vanille, les jaunes d’œufs et fouetter pour obtenir une préparation bien homogène.

Ensuite, faire cuire couvert 3 mn à 600 Watts, puis re-fouetter. Poursuivre la cuisson pour 3 mn supplémentaires toujours à 600 Watts. Re-fouetter.

Filmer au contact (pour éviter la formation d’une croûte) et réserver au frais. La crème va durcir en refroidissant.

012c892551068e2fe14f86c20496c9b61a5dad0442

Instructions au Companion :

Dans le bol du robot muni du Batteur, mettre tous les ingrédients et lancer vitesse 7, 1 minute.

Puis, lancer le Programme dessert, Vitesse 6 à 90°C pendant 10 minutes, sans le bouchon.

Filmer au contact (pour éviter la formation d’une croûte) et réserver au frais. La crème va durcir en refroidissant.

Le dressage :

Sortir la crème pâtissière du réfrigérateur et l’assouplir au fouet.

Remplir la poche à douille en silicone MASTRAD.

La mettre 15 mn au congélateur si elle est trop liquide.

Laisser libre court à votre création pour décorer ces Cupcakes gourmands.

J’ai eu un gros coup de cœur pour la douille étoile qui permet de réaliser d’adorables petites fleurs !

Alors Mesdames Gabrielle SOLIS, Lynette SCAVO, Susan DELFINO et Eddie Britt, vous êtes convaincues ? On s’fait des Cupcakes et on s’voit pour les déguster autour d’une partie de Bridge ? (euh… il faudra que l’une d’entre vous m’apprenne à y jouer avant !!)

C’est donc ici que ça se passe : http://www.mastrad-paris.fr/kit-cupcakes.html avec le Code promo WONDERPETASSE10

Un big merci à MASTRAD pour ces produits de qualités et aussi et surtout pour son humour avec ce super Code promo que j’adore !

Bon app’ les Desperate Housewives !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Le gâteau au chocolat et aux noix – sans beurre – à la Courgette

Cela fait un moment déjà que je me disais qu’il fallait que je teste Le fameux gâteau au chocolat et aux noix – sans beurre – à la Courgette, diététique puisqu’il ne contient pas de matière grasse que le légume râpé en son sein le « remplace » et le rend admirablement moelleux.

J’ai gagné ce moule Meringua sur la page Facebook Les douceurs de Valérie et si tout le monde utilise souvent les moules de la marque SILIKOMART pour y réaliser des entremets, j’ai préféré quant à moi – n’étant pas fan de la consistance des entremets…- d’y cuire un gâteau et c’est juste parfait !
Le moule ne colle pas à l’appareil (la pâte) et le rendu en est original, la cuisson homogène et le visuel inédit !

Mais on peut juste utiliser un moule à cake lambda ou un moule en silicone pour le faire.

J’ai souhaité rajouter des cerneaux de noix et ai donc opté pour la recette de mon amie Christelle Il était une fois la pâtisserie, parce que toutes ses recettes sont de vraies réussites et que j’adore regarder ses vidéos. Je dis ça en toute objectivité : mais elle explique superbement bien le déroulé d’une réalisation, elle est marrante et elle n’en fait pas des caisses en mode « gnan gnan » (si tu vois à quel autre type de Youtubeuse je fais référence… tu vois ou pas ??) et puis elle est belle ! (Nan, je n’ai pas changé de bord, je suis toujours hétérosexuelle ! Mais je dis toujours ce que je pense, presque toujours quand je le pense !).

Bon OK, c’est subjectif, mais j’étais déjà fan de ses recettes et vidéos avant de la rencontrer sur le plateau de l’émission LES ROIS DU GÂTEAU d’abord ! Nanméo !

Son livre Best Of Il était une fois la Pâtisserie est exclusivement vendu sur son site et je vous le recommande vivement : il est top !

Best Of ChrisClick ici pour en savoir davantage !

J’adopte cette recette de gâteau au chocolat et aux noix – sans beurre – à la Courgette, hyper rapide, hyper simple et sans robot culinaire ! Mais je vous donne aussi la recette avec mon robot fétiche le Companion qui est doté de tous les accessoires pour le faire rapidement !

La recette a été également validée par mon fils « De la Courgette ?? Mam’s ?! J’te crois pas ! C’est sans doute l’un des meilleurs gâteaux au chocolat que tu as jamais fait ! On ne sent pas du tout, du tout, du tout la Courgette ! » Il a fallu que je lui montre les photos réalisées pour qu’il finisse par y croire. Il a adoré !

 

Le tuto, ultra simple en vidéo, avec le robot Companion est ici -click- !

La musique audio est celle de deux amis Arnaud BASCUÑANA et Kris KILONG dans une version revisitée de Britney Spears, Baby One More Time, très Rock n’Roll parce que ce gâteau est tellement bon et light, qu’on se sert « One More Time » et plus encore ! Pour la vidéo des deux artistes, c’est ici : https://youtu.be/1YUSSVog10o

Et la recette sans robot aucun, toute aussi simple est juste là👇👇

Ingrédients pour le gâteau au chocolat et aux noix – sans beurre – à la Courgette :

  • 200 g de chocolat noir à pâtisser
  • 3 oeufs
  • 100 g de sucre
  • 1 courgette rapée de 200 g environ
  • 70 g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 1 pincée de sel
  • 75 g de cerneaux de noix

Instructions pour le gâteau au chocolat et aux noix – sans beurre – à la Courgette:

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre le chocolat au micro-ondes ou au bain marie.

J’utilise toujours mon Microcook de chez Tupperware pour faire fondre le chocolat au micro-ondes, puissance 680 W, 30 secondes, je mélange puis de nouveau 30 secondes et je re-mélange et ainsi de suite 3 ou 4 fois.

015bd88a2df0a2a3e812c94e0b36fe8d99ce8d59e2

Dans un saladier, fouetter ensemble les œufs et le sucre.

Laver et éplucher la Courgette, puis la râper finement.012c1fe60f52da7965121538dfb6100ba6a815480c

L’ajouter à la préparation oeufs/sucre et bien mélanger.

Verser le chocolat fondu dans le mélange, puis ajoutez la farine, la levure et le sel.

Terminer en ajoutant les noix.

0126276a36f8b2c389218f3572f86796f028b94970

Verser dans un moule.

Pour un moule traditionnel rond : enfourner 25 minutes à 180°C dans un four préchauffé.

Instructions au Companion pour le gâteau au chocolat et aux noix – sans beurre – à la Courgette:

Dans le bol du robot, mettre de l’eau à hauteur de la mesure notée 0,7 L. Dans le mini-bol muni de la mini lame ultrablade -click ici-, mettre les carrés de chocolat et programmer Vitesse 4, 55°C, 10 mn.

Une fois le chocolat fondu : sortir le mini-bol, vider l’eau du gros bol.

Ajouter dans le gros bol du robot muni du batteur, les oeufs et le sucre et programmer vitesse 6, 2 mn.

Laisser la préparation mélange oeufs/sucre dans le gros bol et ajouter l’accessoire râpe A du Companion – click ici –, râper une courgette d’environ 200 g, vitesse 10.

Mettre dans le bol du robot, l’accessoire pétrisseur/concasseur et rajouter le reste des ingrédients : chocolat fondu, farine, levure, sel, et noix et programmer vitesse 6, 2 mn.

Verser dans un moule en silicone.

Pour un moule traditionnel rond : enfourner 25 minutes à 180°C dans un four préchauffé. A ajuster selon les fours.

Pour un moule type quatre-quart comme celui du Meringua de SILIKOMART, le temps de cuisson est de 45 minutes à 1 heures à même température. A ajuster selon les fours.

0180acbc2e270895b2520585b9392edc0aba0fffcb

Attendre que le gâteau refroidisse et démouler à l’envers.

Saupoudrer – ou pas – de sucre glace. Et voilà un grand kiff de douceur !

Un grand merci à Christelle qui permet à ma bouée de sauvetage naturelle ne pas grandir et de bluffer -encore et toujours- mon fils qui savoure des légumes avec ce  gâteau au chocolat et aux noix – sans beurre – à la Courgette ! Il est moelleux et fondant : juste bluffant !

Bon app’allégé !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.