Base pour Cupcakes au Companion

Les Cupcakes au Companion… c’est toute une histoire entre eux et moi !

Attends j’t’explique : pendant des années, surchargée par mon job, je n’arrêtais pas de dire que mon fantasme c’était de rester à la maison, faire des Cupcakes et avoir une maisonnée aussi ordonnée que Bree Van De Kampf (me dis pas que tu ne connais pas la série Desperate Housewives ?!). Donc, j’en parlais de manière anecdotique comme d’une situation rêvée : ne pas travailler et faire des gâteaux ! Parce qu’il n’y a pas très longtemps encore, je ne savais pas du tout faire un simple gâteau au yaourt !

Alors, évidemment, ça m’éclate maintenant de savoir faire des cupcakes avec un glaçage SMBC comme la ménagère américaine sait si bien le faire! C’est classe de dire un truc savant hein ?! En fait, pas du tout, le SMBC, c’est ça – click ici pour lire la recette de la Crème au beurre Meringue Suisse – !

Dans quelques jours, c’est Halloween et je voulais faire plaisir – en avance – à mon neveu et à mon fils qui sont à la maison.

Donc, je me suis lancée dans une recette de Cupcakes au Companion et je les ai « customisés » en gentils monstres d’Halloween.

Click ici pour voir la recette en vidéo:

La recette de base des Cupcakes au Companion :

Ingrédients :

  • 100 g de sucre en poudre
  • 90 g de beurre pommade (à température ambiante)
  • 150 g de farine
  • 2 oeufs
  • 30 g de lait
  • 1 demi sachet de levure chimique
  • 1 cuillère à soupe de vanille liquide ou 1 sachet de sucre vanillé, ou tout autre arôme de votre choix

Instructions :

Préchauffer le four à 180°C.

Dans le bol du robot, muni du pétrisseur/concasseur, placer le sucre et le beurre mou coupé en morceaux, et programmer 2 min, vit 6.

Ajouter la farine, les œufs, le lait, la levure chimique, la vanille et programmer Vitesse 7, 2 mn.

Disposer des caissettes dans un moule à muffins – click ici –, sans trop les enfoncer, et les remplir de pâte aux 3/4 en vous aidant d’une cuillère à glace – click ici –.

Enfourner pour 20/25 min dans le four préchauffé.

Sortir les Cupcakes du moule et les laisser refroidir complétement.

Transformez vous en Bree Van De Kampf et ajoutez le topping de votre choix !

Voilà mon Topping – click ici pour lire la recette du topping – du jour ! – Click ici pour voir la vidéo de la recette de la crème au beurre Meringue Suisse au Companion –

Bon app’ Bree !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Magret de Canard et pommes de terre sarladaises à l’Actifry

Je suis l’heureuse propriétaire de la dernière Actifry, modèle GENIUS, de l’enseigne TEFAL – click ici pour la voir – et j’adore le principe de la cuisson avec un minimum de matière grasse surtout quand je cuisine, en un tour de bras, un Magret de Canard et pommes de terre sarladaises à l’Actifry GENIUS.

Nan, attends, tu penses que l’Actifry c’est une friteuse sans huile et que donc, elle ne fait que des frites ?! Bah, tu te mets le doigts dans l’œil ! Ce génial appareil fait bien plus que des frites, il frit mais pas que !

Il va complètement et totalement avec mon way of Life de Mumy/ Working Girl/ « J’ai pas que ça à faire de touiller alors que je dois répondre à mes mails pros, faire réviser l’ado sur ses cours de maths, répondre à ma môman que j’aime au téléphone »/ etc

Donc, l’Actifry GENIUS cuit/mélange à ma place pendant que j’essaye de survivre à mon début de soirée en continuant de faire… tout ce que j’ai à faire…

Que la première qui ne vit pas le même genre de soirée que moi et se la coule douce, me laisse un commentaire pour me dire comment elle fait, siouplé !

Donc dans mon Actifry Genius, j’y fais – mais pas seulement – :

  • mes Nems maison,
  • mes pilons de poulet et toutes les parties du poulet (miam le poulet basquaise !)
  • mes Woks maison (ouaih t’as bien lu, j’ai remisé mon Wok pour lui préférer l’Actifry),
  • mon Chili,
  • ma sauce Bolognaise etc

Bref, tu peux tout y faire ou presque. Il s’apparente à une poêle ultra améliorée – et le Must du must – qui n’a pas besoin de ta présence pour éviter que ça ne crâme !

Je cuisine très souvent avec mais je ne pense pas du tout à publier mes recettes que j’y réalise ! Toutefois, si ça intéresse mes lectrices/lecteurs du jour, laisse moi un commentaire pour que je sache si je dois en publier davantage ou pas…

J’adhère, j’adore cet appareil.

Donc, voilà, ma recette de Magret de canard et pommes de terres sarladaises à l’Actifry GENIUS. J’aime trop cette recette hyper rapide, hyper simple, hyper anti-gaspi.

Ingrédients :

  • 1 Magret de canard,
  • 1 douzaine de pommes de terre à rissoler,
  • 2 gousses d’ail
  • 3 cuillères à soupe de vinaigre balsamique
  • 3 cuillères à soupe de miel
  • Du persil,
  • Du poivre
  • Du sel

Instructions :

Couper en quadrillé la peau du magret de canard, sans couper la viande.

img_8310

Retirer la pale centrale (le mélangeur) de l’Actifry et mettre un verre retourné sur le trou central.

Placer le Magret, coté peau quadrillée dans l’Actifry et lancer 5 minutes (à 220°C si tu as le modèle Genius) – pour une cuisson rosée -tout en prenant le soin de vider la graisse liquide au fur et à mesure dans un bol.

img_8301

Pour une cuisson moins saignante, poursuivre la cuisson le temps voulu.

Tourner le Magret, coté chair et laisser cuire 5 minutes.

img_8307

Retirer le Magret, le saler, le poivrer et le réserver enveloppé dans un papier aluminium pour le maintenir au chaud.

Trancher les pommes de terres (après les avoir épluchées et lavées !) en fines lamelles et les mettre dans l’Actifry. Ajouter deux gousses d’ail coupées en deux. Verser sur le tout, la graisse de canard récupérée.

Lancer le programme frites de l’Actifry Génius; à défaut, lancer l’Actifry (autre modèle) pour 35 à 45 minutes selon la cuisson souhaitée.

img_8308

En milieu de cuisson, j’ajoute toujours le sel sur les frites, parce que je préfère que ce dernier soit absorbé pendant la cuisson plutôt que rajouté à la fin. Mais après, c’est une affaire de goût et chacun(e) fait comme il veut. Faut juste pas l’oublier !

A la fin de la cuisson, récupérer la graisse de canard qui pourrait être encore présente et réserver les pommes de terre (j’ai pris un chinois pour récupérer la graisse).

Remettre la cuillère de graisse de canard (il m’en restait une cuillère à café après cuisson des pommes de terre) et ajouter 3 cuillères à soupe de vinaigre balsamique et 3 cuillères à soupe de miel. Programmer à 100°C, 1 minutes l’Actifry Genius. Avec un modèle classique d’Actifry : il suffit de faire comme avec une poêle : déglacer votre Actifry avec le mélange balsamique/miel (sinon tu vas faire bouillir la préparation et…c’est ce qu’il ne faut pas faire!!).

 

Dressage :

J’ai besoin, là, tu crois d’écrire ce qu’il faut faire ?😂😂

Bon, OK… je te dis au cas où… tu mets dans une assiette le Magret de canard que tu coupes en tranches, à coté, tu rajoutes tes pommes de terres sur lesquelles tu ajoutes du persil et tu verses sur tes tranches de Magret la sauce balsamique/miel.

J’adore ce plat archi simple et super anti-gaspillage : le fait que la graisse de canard permette de cuire les pommes de terre leur donne une saveur géniale et c’est « éco-responsable » comme dirait mon fils !

img_8309

Bon app’ coin coin !

 

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Gâteau magique à la vanille au Companion (ou pas), hyper simple

J’ai eu envie du gâteau magique à la vanille au Companion parce que j’avais envie d’un flan mais je n’avais pas envie de faire de pâte brisée sucrée ni de pâte feuilletée et je ne voulais pas que de la texture du flan en bouche; je voulais quand même une pâte et puis aussi un peu de crème, c’est bon une texture fraîche quand il fait chaud. Ouaih, je suis une femme et en tant que telle, souvent, je ne sais pas ce que je veux : j’assume parce que je me donne souvent raison. A la fin!

Et que j’avais la flemme. Oui, oui, j’avais la flemme de me lancer dans une grande « pâtisserie » (bon, ça va, te marre pas derrière ton écran : je te vois ! Je sais bien que ça m’arrive souvent de vouloir faire « vite, bon et beau » !) En même temps, je ne fais pas de la grande pâtisserie hein, je fais juste des desserts dont j’ai envie ou que je pense que mes proches (dédicace à ma famille : j’suis bonne pour apporter le dessert à tous les repas, maintenant et ça me fait plaisir !) aimeront.

Mais, être aussi douée que Mercotte, ce n’est pas pour tout de suite ! (même si j’ai rêvé que je faisais un gâteau avec elle ! Je suis fan de ce bout de femme hyper énergique ! Et qui est nature peinture : la classe faite femme, pas de faux semblant et pas de tralala : elle ne fait pas ce qu’on attend d’elle, mais ce qu’elle attend d’elle-même. Un peu comme moi, quoi !)

Bon, la philosophie matinale étant achevée, je suppose que tu as envie de savoir c’est quoi ce gâteau de « WP a la flemme de pâtisser » : allez, c’est en dessous que ça se passe !

La recette du gâteau magique à la vanille en vidéo -click ici –img_5252

Les ingrédients :

  • 4 oeufs
  • 150 grammes de sucre
  • 115 grammes de farine
  • 125 grammes de beurre
  • 500 ml de lait
  • 1 sachets de sucre vanillé
  • Arôme vanille liquide (2 c à c) ou une gousse vanille

Instructions :

Instructions avec le Companion :

Préchauffer le four à 150 °C.

Séparer les blancs des jaunes. (si comme moi, tu n’aimes pas que le blanc coule sur la coquille de ton œuf qui sort « de là on où sait de la poule… (du Q de la poule pour celles qui auraient un doute sur mon allusion !) », prends un séparateur de blanc à 0,40 € -click ici – c’est simple, rapide et… hygiénique !)

Faire fondre le beurre au mico-ondes à petite puissance et laisser tiédir.

Dans le bol du robot muni du batteur, mettre les blanc d’œufs et le sucre vanillé. Mixer en vitesse 6 pendant 5 minutes (sans le bouchon). Réserver.

Dans le robot toujours muni du batteur, mélanger les jaunes œufs et le sucre en vitesse 5 pendant 2 minutes jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter la farine, le beurre, le lait et la vanille liquide (ou les grains de la gousse de vanille comme moi) en vitesse 7 pendant 2 minutes.

Mélanger avec votre spatule les blancs montés en neige avec cette préparation sans chercher à les incorporer totalement. Les blancs doivent y flotter tout en y étant doucement incorporés tout de même :

Beurrer un plat s’il n’est pas siliconé et y verser la pâte.

Je suis fan totale de mon moule tablette – click – en silicone et donc c’est celui que j’utilise le plus souvent :

img_3781
Enfourner à 150°C pendant  50 à 55 minutes (le temps dépend vraiment grandement de chaque four). A la sortie du four, le gâteau tremblotte mais il est doré. Il faut attendre qu’il refroidisse pendant 3 bonnes heures pour qu’il se « fige ».

Laisser refroidir complètement au moins 3 bonnes heures le gâteau avant de le démouler. Réserver au frais. Saupoudrer de sucre glace pour servir (pas obligatoire, mais ça fait joli).

Instructions sans le Companion:

Préchauffer le four à 150°.

Séparer les blancs des jaunes. (si comme moi, tu n’aimes pas que le blanc coule sur la coquille de ton oeuf qui sort « de là on où sait de la poule… (du Q de la poule pour ceux qui auraient un doute sur mon allusion !) », prends un séparateur de blanc à 0,40 € -click ici – c’est simple, rapide et… hygiénique !)

Faire fondre le beurre au micro-ondes et laisser tiédir.

Dans une casserole (ou au micro-ondes), faire chauffer le lait avec la gousse de vanille grattée. Laisser tiédir.

Dans le bol d’un robot (ou avec un batteur électrique), battre les jaunes d’oeufs avec le sucre et le lait pendant quelques minutes. Tout en continuant à fouetter, ajouter le beurre fondu puis la farine et enfin le lait (dont on aura retiré la gousse).

Monter les blancs en neige ferme avec une pincée de sel et les incorporer délicatement en plusieurs fois à la préparation précédente (il doit rester des morceaux, ne pas chercher à obtenir un mélange lisse, c’est justement cette texture granuleuse qui va donner les 3 couches). Verser le mélange dans un moule en silicone et enfourner. Laisser cuire 50 min.

A la sortie du four, le gâteau tremblotte mais il est doré. Il faut attendre qu’il refroidisse pendant 3 bonnes heures pour qu’il se « fige ».

Laisser refroidir complètement le gâteau avant de le démouler. Réserver au frais. Saupoudrer de sucre glace pour servir (pas indispensable).

Et voilà, la magie a opéré ! Il y a 3 couches, en partant du bas : le biscuit génoise, la crème et le flan !

Bon app’ féérique !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Cake super moelleux passion/pavot

J’ai réalisé ce cake super moelleux en un tour de main !

Plus simple, tu ne peux pas faire !

Il me restait de la purée de fruits de la passion – j’adore ce fruit avec le citron, la framboise et la mangue ! – et je me suis dit « Il y a bien des cakes citron/pavot alors pourquoi pas un cake passion/pavot ? » Citron et passion ont une acidité différente mais une acidité tout de même et les graines de pavot, j’ai lu que c’était bon pour la santé et je trouve ça fun avec un ptit goût additionnel sympa !

Ingrédients pour 1 cake super moelleux – moule de 24 cm :

Instructions :

Préchauffer le four à 170°C.

Mélanger ensemble le sucre et le beurre fondu au fouet, sans chercher à blanchir le mélange.

Ajouter les œufs un à un.

Mélanger la levure à la farine et l’ajouter en une fois.

Finir par la crème de passion et les graines de pavot.

Verser le mélange dans un moule à cake en silicone(beurrer le moule s’il n’est pas en silicone).

Enfourner dans le four préchauffer 40 minutes – à surveiller selon les fours -.

Pour conserver le moelleux, dès la sortie du four, et très délicatement, envelopper le cake dans un film alimentaire, jusqu’à refroidissement.

Bon app’ !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Les Pastéis de Nata de Sweety au Companion

Cette recette de Pastéis de Nata de Sweety au Companion est issue de son excellente chaine Youtube  Sweety que j’adore, que dis-je, je suis fan totalement de ce jeune homme et de ses recettes ! (Bon on se calme hein, je ne suis pas une Cougar et j’ai plutôt l’âge d’être sa maman lol !)

Sweety fait des vidéo tutoriels qui sont juste d’une qualité exceptionnelle : le choix de la pâtisserie – souvent celle d’un grand Chef -, le choix de la musique y associée – entraînante et qui te donne la pêche – et l’élégance de ses vidéos épurées et qui te rendent la pâtisserie accessible !

Mieux encore, si tu lui poses une question en MP (« Message privé » pour celles et ceux qui vivent sur une île déserte sans internet) sur sa page Facebook ou son Instagram il prend le temps et la peine de te répondre. Ce gars cartonne partout et il reste bien ancré sur terre : j’adore !

Evidemment, Sweety fait tout de manière traditionnelle : casserole/son robot fétiche etc…

Et, même s’il ne sait pas que j’existe (oui, M’dame il est une vraie star, alors forcément il ne sait pas qui est la Wonderpétasse de la cuisine !), je voulais lui rendre un petit hommage en reprenant sa vidéo tutoriel des Pasteis de Nata et en l’adaptant au Companion mon robot préféré.

Surtout, allez voir la vidéo d’origine sur la chaine de Sweety : Les Pastéis de Nata de Sweety likez sa chaîne, suivez le et RE GA LEZ vous !

Je ne vais pas re-publier sa recette in extenso pour la version sans Companion parce que ça serait juste le plagier et il l’a parfaitement bien détaillée sous sa Vidéo que je vous recommande.

Cet article ne sera donc que la version au Companion et aussi la version WP qui fait sa toute première vidéo en hommage à ce génial Sweety! Mais quelle galère, j’te jure de faire une vidéo ! Il faut trouver le bon angle de vue, il faut tout nettoyer entre chaque préparation…ensuite, tu passes deux heures sur le montage – surtout quand tu n’y connais strictement rien et… bref : Bravo Sweety, tu es passé maître dans un art ultra complexe : celui de la perfection de la vidéo tutorielle de cuisine ! Merci !

Pour ma part, je ne suis pas prête de recommencer ! Mais je pense prendre le temps de filmer, de temps en temps, quelques passages « astuces » de mes réalisations culinaires.  (Sauf si les commentaires du jour me disent que, vraiment, ce n’est pas la peine).

Y’a plus qu’à cliquer !

Pour 8 Pastéis de Nata de Sweety au Companion :

Ingrédients:

– Pâte feuilletée du commerce ou fait maison

Pour la crème à la Cannelle :

  • 15 g de farine
  • 250 g de lait
  • 1 bâton de cannelle
  • 125 g sucre
  • 50 g eau
  • 2 jaunes d’œuf
  • 1 œuf

Pour le finish brillant :

  • 65 g sucre
  • 50 g eau

Instruction pour la pâte feuilletée :

Rouler la pâte feuilletée et la découpez en 8 morceaux de taille identique.

Foncer la pâte dans un moule préalablement beurré et réservez au réfrigérateur.

Instructions pour la crème à la Cannelle :

Dans le bol du robot muni du batteur ajouter la farine avec le lait et le bâton de cannelle.

Progammer Vitesse 6, 100°C, 4 mn.

Réserver dans un récipient.

Laver le bol du robot et le batteur.

Dans le bol du robot muni du batteur, ajouter le sucre (125 g) et l’eau (50 g) et programmer Vitesse 6, 110°C, 2 mn 30.

Ajoutez à ce sirop la préparation précédente – farine/lait/bâton de cannelle  – et programmer Vitesse 7, 1 minute. Au bout de 30 seconde, ajouter l’œuf et les deux jaunes d’œufs.

Verser dans les moules (le mélange doit être chaud).

Enfourner dans un four préchauffé à 250°C pour 13 minutes (la cuisson est capricieuse et varie en fonction du four).

Le finish brillant :

Faire chauffer les 65 g de sucre et les 50 g d’eau ensemble, une fois le sucre dissout, stopper la cuisson. Badigeonner, les pastéis de ce sirop une fois sortis du four et refroidis pour leur donner un beau brillant.

Bon app’ !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.