Lentilles aux saucisses de Montbéliard au Cookéo

Les lentilles sont des légumineuses que nous adorons à la maison et les lentilles aux saucisses, j’adore ça !

Toute mon enfance, j’ai entendu ma maman me dire que les lentilles sont riches en fibres, et en minéraux (fer, magnésium, potassium en particulier) et relativement riches en vitamines du groupe B (qui sont toutefois partiellement détruites à la cuisson), et présentent un faible indice glycémique.

Avec le temps j’ai appris que les lentilles contribuent à l’abaissement du taux de cholestérol et à l’abaissement du risque d’accident cardio-vasculaire.

 

Donc, autant en manger !

 

Le mercredi, c’est la journée de la course poursuite : je gère mes dossiers le matin et à midi, il faut vite faire déjeuner mon p’tit gars puis, repartir et/ou répondre aux (trop) nombreuses sollicitations des clients : autant dire, que je n’ai pas du tout le temps de cuisiner.

 

Le Cookéo me permet donc de réaliser un plat sain rapidement. Cette recette peut naturellement se réaliser avec une bonne vieille cocotte minute !

Ingrédients :

  • 500 g de lentilles du Puy (ou plus facilement vous servir d’un verre pour mesure vos lentilles puisqu’il faudra 3 fois le volume de lentilles en eau).4 saucisses fumées
  • 1 oignon
  • 200 g de lardons nature
  • 2 carottes
  • 2 feuilles de Laurier
  • 1 gousse d’ail,
  • 1 portion entière de Kub Or (MAGGI – contenant 2 petits cubes)
  • 4 clous de girofle
  • sel, poivre

Instructions :

Couper les saucisses en 3 ou 4 morceaux.

Éplucher votre gousse d’ail que vous presserez avec un presse ail (ou tout simplement que vous réduirez en purée avec la lame de votre couteau : ma méthode préférée).

Éplucher les carottes et les couper en rondelle.

Éplucher et émincer l’oignon.

Mettre le Cookéo en mode « Dorer » et y mettre les saucisses, les lardons, l’oignon émincé, les carottes en rondelles. Inutile de mettre de l’huile, les lardons vont générer la matière grasse pour faire dorer l’ensemble tout en parfumant subtilement les carottes.

Ajouter les lentilles et 3 fois leur volume en eau. (par exemple, 1 verre de lentilles et 3 verres d’eau)

Ajouter le Kub Or, le Laurier, l’ail pressé, les clous de Girofle et le poivre. Je vous conseille d’attendre la fin de la cuisson pour ajouter le sel puisque les lardons salent déjà la préparation.

Puis mettre le Cookéo sur cuisson rapide, pendant 20 minutes.

Bon app’ les Mam’s qui courent le mercredi !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Crevettes à la Coriandre et ses vermicelles de riz au Cookéo

J’adore ces crevettes à la Coriandre !

Il fait froid, tout le monde l’aura remarqué hein ?! Dîner d’une soupe c’est idéal, mais mon ptit génie de bientôt 12 ans, lui, ce n’est pas trop son truc les crevettes alors que moi j’adore !

J’adore aussi les soupes asiatiques avec des nouilles chinoises ou des ramens, celles servies dans des bols tellement grands qu’ils s’apparentent à des saladiers.

J’ai donc fouiné dans mes placards et j’ai réalisé cette soupe « à la volée », un peu en me disant « ça passe ou ça casse » ! Et le verdict de mon ptit homme a été sans appel « Ah ouaih, j’avais plus trop faim quand je l’ai vue, mais en fait c’est vraiment bon Mam’s ! »

Ouf ! Sauvée !

Je n’aime pourtant pas tout ce qui est à base de noix de coco mais le lait de coco est parfait et parfume sans être prononcé ni trop présent. J’ai été bluffée.

Ingrédients pour 4 petits estomacs ou deux personnes en plat complet :

Une trentaine (ou plus pour les gourmands) de grosses crevettes crues décortiquées
10 cl de lait de coco

20 cl de fumet de poisson (2 cuillères à café de fumet de poisson Maggi à réhydrater dans l’eau)

1 carotte,

125 g de vermicelle de riz (de marque SUZI WAN pour moi, soit la moitié d’un paquet)

1 dizaine de branches de Coriandre,

Le jus pressé d’un demi-citron

2 cuillères à soupe de Soja (salée)

3 branches vertes d’oignon nouveau (pas l’oignon et exclusivement la partie verte),

Piment d’espelette

Sel (à ajuster à la fin de la cuisson parce que le Soja sale déjà la préparation) et poivre

Préparation :

Réhydrater pendant 5 minutes les vermicelles dans un grand saladier d’eau tiède. Puis égoutter.

Peler la carotte pour en retirer la peau et ensuite continuer de la peler dans la chaire pour en faire des tagliatelles.

Dans le panier vapeur du Cookéo, mettre les tagliatelles de carotte en cuisson rapide 3 mn si vous les préférez fondantes comme moi. Puis sortez le panier vapeur et vider l’eau du Cookéo.


Pendant ce temps :

Laver les branches vertes d’oignon, puis les couper en tronçon.

Décortiquer les crevettes crues.

Laver et hacher grossièrement la Coriandre.

Réhydrater deux cuillères à café de fumet de poisson dans 200 ml d’eau.

Dans le Cookéo, mettre le fumet de poisson, le lait de Coco, les tagliatelles de carotte, la partie verte de l’oignon émincé, le jus de citron, le piment d’Espelette, le soja, le poivre et les crevettes, mélanger le tout et cuire sous pression 1 mn.

A la fin du programme, ouvrir le Cookéo et rajouter les vermicelles de riz. mélanger pour que les vermicelles s’imprègnent du bouillon.

Ajuster le sel en cas de besoin.

Servir et rajouter de la Coriandre. Nota super Bene : la Coriandre parfume ce plat, elle est IM PÉ RI EU SE ! Comme dirait Omar Sy dans les Intouchables « Pas de Coriandre, pas de soupe asiatique » ! C’est cette plante aromatique qui va relever tout le goût du fumet et des crevettes et qui fait vraiment toute la différence.
Bon app’ au chaud !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.