Sablés d’Halloween (avec ou sans Companion)

Ces Sablés d’Halloween sont super simples à réaliser -quoi qu’un peu long – et se font avec des poches à douilles (aller, kwâah, j’te jure que c’est pas du tout compliqué la poche à douilles quand tu as pris le coup de main ! Rappelle toi que, moi, il y a 3 ans, je ne savais pas faire du tout du tout un gâteau au yaourt alors… hein… je sais que la force est à l’intérieur de toi !).

Toute cette recette vient de ma potesse Christelle du notoirement célèbre Blog Il était une fois la pâtisserie – click ici – (elle en avait fait pour Noël) et je me suis contentée de l’adapter au Companion et à la période d’Halloween.


A une nuance près : j’ai horreur des blancs d’oeufs crus : rien que de les voir, mon estomac bloque. Alors, j’ai pris une préparation de glaçage royal- click ici – déjà prête. Je trouve que c’est mieux pour mes yeux et que c’est surtout mieux pour la conservation alimentaire (j’aime pas très beaucoup vachement (à lire avec l’accent de Djamel DEBBOUZE) avoir une intoxication alimentaire parce qu’un blanc d’oeuf cru est resté un peu trop longtemps dans une boite sur un gâteau…).

Mais t’inquiète : je te file la recette avec le blanc d’oeuf cru si, telle Lara CROFT, t’es une grande aventurière de l’estomac en vrac ! Ou alors si t’es certaine que tout va être mangé dans les 24 heures !

Ingrédients pour les Sablés d’Halloween :

La pâte sablée :

  • 50 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 jaune d’œuf
  • 100 g de beurre à température ambiante
  • 1 cuillère à soupe de crème fraîche
  • 230 g de farine
  • 1 pincée de sel

Le glaçage royal :

  • 1 blanc d’œuf
  • 180 g de sucre glace (environ)

Instructions pour la pâte sablée :

Sans robot : Fouetter ensemble les sucres et le jaune d’œuf jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Ajouter le beurre mou et la crème, et la vanille liquide, puis mélanger.

Dans un autre récipient, mélanger ensemble la farine, le sel. Mélanger ensemble les deux préparations et former une boule à aplatir en carré pour la mettre au frais.

Avec le Companion : Dans le bol du robot muni du couteau pétrisseur/concasseur, mettre la farine, les sucres, le beurre coupé en morceaux, le sel, la crème fraîche, l’œuf puis programmer Vit.8/2 mn. Former une boule et l’aplatir en carré pour la mettre au frais.

Laisser reposer la pâte au frais une demie heure minimum.

Préchauffer votre four à 180°C.

Sortez la pâte du frigo et étalez-la sur un plan de travail fariné, sur 5 mm d’épaisseur environ. A l’aide d’un emporte-pièce Halloween – click ici pour voir ceux que j’ai utilisés –, détailler des morceaux de pâte. Reformer une boule avec ce qui reste, ré-étaler et ré-emporte-piècer jusqu’à épuisement de la pâte.

Placer les sablés sur une feuille de papier sulfurisé ou un tapis de cuisson en silicone et enfourner dans le four préchauffé pour 10 minutes.

Sablés avant cuisson


A la sortie du four, laisser-les refroidir sur une grille.

Sablés d’Halloween après cuisson

Instructions pour le glaçage royal :

Fouetter ensemble le blanc d’œuf et le sucre glace en ajoutant du sucre jusqu’à obtenir la texture désirée, ni trop liquide, ni trop épaisse pour pouvoir apposer le glaçage.

Avec la préparation pour glaçage royal : Tu rajoutes càc d’eau par càc d’eau. (environ 5)

Dans les 2 cas, tu fouettes tranquillement les préparations, pas rapidement, hein, sinon tu vas obtenir des blancs montés !!

Pour savoir si le glaçage royal a la bonne consistance, tu prends ta spatule, tu prends du glaçage (sur ta spatule), tu tires un trait avec ton doigt sur ta spatule et le trait doit disparaître en 15 secondes. S’il ne disparaît pas : c’est qu’il est trop compact, donc tu rajoutes de l’eau. S’il disparait trop vite : il est trop liquide donc tu rajoutes du sucre glace (ou de la préparation pour glaçage royal) petit à petit.

Il ne reste plus qu’à mélanger le glaçage royal avec les colorants choisis et à poser délicatement avec une poche muni de la douille la plus petite pour faire les bords en premier et laisser sécher une vingtaine de minutes. Pourquoi il faut laisser sécher les bords ? Parce qu’il vont faire barrage pour empêcher que tout ne coule. J’en sais quelque chose parce que je me suis foiré au début !

Pose du glaçage royal sur les bords

Ensuite, remplir l’intérieur des sablés.

Remplissage avec le glaçage royal

Pendant que tu vas faire tes bords, ton glaçage royal que tu as préparé d’avance risque de sécher et de devenir compact : pas de panique, tu rajoutes des gouttes d’eau (avec ta cuillère à café. Oui, tu as bien lu « gouttes d’eau ») et ta préparation va redevenir à la bonne consistance.

Pour faire tes jolis traits de bordure : tu ne poses pas ta douille sur le sablé, elle doit être plus haute et tu guides le trait, comme un fil en fait. Tu vois ou pas ? Bon, OK, je n’ai pas filmé mais là, c’était mon premier essai et je n’étais pas du tout certaine d’y arriver aussi aisément, en fait !

Et pour mettre du glaçage royal sur du glaçage royal (comme les yeux des fantômes) : rien de plus simple ! C’est la technique du Wet Wet (en vrai ça se dit « Wet on Wet » mais moi, j’aimais bien le groupe Wet Wet Wet quand j’étais jeune et belle !). En gros, c’est du humide sur du humide (je t’ai perdue là ? attends j’t’explique !). Tu poses ton premier glaçage royal de remplissage (avant t’as fait tes bordures hein !), tu attends 15 minutes et là, tu reposes ton glaçage d’une autre couleur. Comme le premier glaçage est encore humide, le second glaçage dessus, va se fondre dedans et voilà, TADAAAAAM, c’est magique !

Wet on Wet glaçage royal

Bon monstrueux app’ avec ces Sablés d’Halloween !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Donuts super aériens hyper faciles glaçage au chocolat (avec ou sans Companion)

Ces Donuts super aériens hyper faciles, glaçage au chocolat sont issus d’une recette de mon livre préféré en tous parce qu’il explique hyper bien pourquoi tu as foiré ton gâteau : pourquoi la pâte n’a pas levée, pourquoi c’est trop sec, pourquoi en gros ton truc là, qui sort du four, n’a strictement rien à voir avec la « tête » ou la texture de la photo de la recette qui t’avait tellement fait baver et qui t’avais donnée envie de faire la même chose chez toi !

Clique ici pour en savoir davantage

La pâte se prépare un peu comme celle de la brioche avec quelques petites différences liées aux proportions et aux différents temps de repos et de fermentation.

Et… le top du top, ces beignets se cuisent comme tu veux : au four, à la friteuse ou au Snack collection – click ici – !

Vidéo YouTube Donuts au Companion
Click ici pour voir la vidéo (avec une musique que j’adore 😍)

Ingrédients pour 15/20 Donuts super aériens hyper faciles, glaçage au chocolat :

Pour le glaçage au chocolat :

  • 300 g de chocolat
  • 20 g de beurre doux
  • des billes colorées (facultatif)

Pour la pâte à Donuts :

  • 500 g de farine
  • 100 g d’œufs entiers (soit 2)
  • 200 g de lait
  • 70 g de beurre doux
  • 50 g de sucre
  • 20 g de levure boulangère fraîche ou 10 g de levure sèche (de marque Bruggeman : elle n’a aucun goût !)
  • 3 g de sel
  • 2 càc de vanille liquide (facultatif)

Instructions :

Si tu prends de la levure sèche : la réactiver dans 100 g de lait tiède (la température ne doit pas dépasser 40°C) et laisser reposer 5 minutes)

Dans le bol d’un robot muni du crochet, mélanger tout d’abord, à la maryse (ou à la main), la farine, le sucre et le sel.

Ajouter les oeufs entiers, le lait, la vanille liquide et la levure fraîche émiettée (ou la levure sèche réactivée) puis pétrir à vitesse moyenne pendant 5/6 minutes environ.

Ajouter le beurre froid coupé en dés, puis continuer de pétrir pendant 4/5 minutes.

Laisser la pâte reposer dans un saladier recouvert pendant 1H30. Tu fais une petite sieste pendant ce temps là… hein, c’est bien les siestes nan ?

Au Companion :
Dans le bol du robot muni du pétrisseur/concasseur, mettre le lait et la levure boulangère : programmer Vit.3/ 40°C/5 mn.

Puis ajouter le reste des ingrédients : la farine, le sucre, le sel, les oeufs, la vanille liquide, le beurre et programmer Pastry P2.

Enlever la lame pétrisseur / concasseur et programmer 1H30 à 35°C pour faire pousser la pâte.

A l’issue du temps de pousse, dégazer la pâte (soit sur un plan de travail fariné, soit sur une feuille de papier cuisson ou un tapis en silicone).

Placer la pâte au réfrigérateur pour 30 mn pour la rendre plus facile à travailler et éviter ainsi de rajouter de la farine au moment de l’étaler.

Diviser la pâte en deux parties (c’est plus facile pour étaler régulièrement) et l’étaler entre deux feuilles de papier cuisson sur une épaisseur de 2 cm environ.

Découper les Donuts avec un emporte pièce – click ici – et prendre un bouchon de bouteille ou une douille pour faire le petit trou du milieu.

Répéter l’opération jusqu’à épuisement de la pâte.

Disposer les Donuts sur une plaque de four recouverte d’une feuille de papier cuisson et les recouvrir d’un torchon (propre – mais est-ce vraiment utile de le préciser ?)

Les donuts emporte piécer

Laisser la pâte pousser une heure.

Après la seconde pousse

Enfourner dans un four préchauffé à 180°C pour 9 mn.

Après la cuisson

Le glaçage au chocolat :

Une fois les Donuts bien refroidis : faire fondre au bain marie (ou au micro ondes mais en y allant par 30 secondes et en mélangeant à chaque fois entre), environ 300 g de chocolat avec une noisette de beurre (20 g)

Au Companion : dans le bol du robot, mettre 300 g de chocolat coupés (au lait ou noir) et programmer en mode turbo 30 secondes.

Ajouter une noisette de beurre (pour l’effet brillance !) et programmer Vit.3/50°C/10 mn. Ne pas hésiter à désolidariser l’appareil en cours de cuisson si un bloc se forme et ce, pour homogénéiser la fonte. (Si ton chocolat n’a pas été suffisamment concassé à l’étape précédente, bah… tu poursuis un chouïa un peu plus le le temps de cuisson, hein. Tu rajoutes minute par minute pour être certain(e) de ne pas le cramer !)

(Si ton chocolat n’a pas été suffisamment concassé à l’étape précédente, bah… tu poursuis un chouïa de plus le temps de cuisson, hein. Tu rajoutes minute par minute pour être certain(e) de ne pas le cramer !)

Tremper une face de Donut dans le chocolat fondu et rajouter – ou pas – des billes sucrées.

Pour les manger le lendemain matin : j’en mets individuellement au micro-onde à 600 W (puissance moyenne) et je le dévore aussi tôt : c’est tellement mais tellement bon ainsi !

Bon app’ avec ces Donuts super aériens hyper faciles glaçage au chocolat !

Un moelleux incomparable !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Blondie au chocolat blanc amande et framboises

J’ai réalisé ce Blondie au chocolat blanc amande et framboises… « par erreur » en ce dimanche matin de la fête des mères parce que j’avais promis de réaliser un Brownie – click ici – pour le goûter familiale des mamans de la famille (ma maman, ma belle-soeur, la maman de ma BS, et les enfants – et les papas accessoirement !) mais, réveillée hyper tôt par le réveil que mon fils avait oublié d’éteindre, je me suis rendue compte à 6H30 du matin que je n’avais plus de chocolat noir et que… le supermarché du coin n’ouvrait qu’à 8H00…

Alors, sauvée par une tablette de chocolat blanc amande, je me suis dit que j’allais faire une recette à la « ouanaguène bistoufly » (pour traduire : au pif !) et ça a donné ce Blondie parce que j’avais aussi des framboises congelées !

Et bien… c’est une sacrée bonne recette en fait !

Ingrédients pour le Blondie au chocolat blanc amande et framboises :

  • Chocolat blanc amande Nestlé dessert – 180 g
  • Beurre – 200 g
  • Sucre – 110 g
  • Farine – 180 g
  • Oeuf – 4
  • Levure chimique – 1 c à c
  • Framboises congelées – 200 g

Instructions avec le Companion :

Préchauffer le four à 180 °C (th. 6).

Mettre le beurre en petits carrés et le chocolat dans le robot muni du couteau pour pétrir/concasser.

Lancer le robot en vitesse 3 à 50 °C pendant 12 min.

Racler les bords du bol et ajoutez le sucre, la farine, les oeufs, la levure.

Lancer le programme pâte P3.

Retirer la lame pour pétrir concasser et ajouter les framboises congelées en mélangeant avec la spatule.

Revêtir un moule carré de papier cuisson. Y verser la pâte et enfourner.

Faire cuire pendant 30 min environ. Le gâteau reste humide et c’est ce qui fait qu’il est si bon.

À la fin de la cuisson, laisser refroidir, puis démouler.

Instructions sans le Companion :

Préchauffer le four à 180 °C (th. 6).

Dans une casserole mettre le beurre en petits carrés et le chocolat en morceaux à fondre, sans le cuire. Ne pas dépasser 50°C idéalement. Pour les plus empressées, vous pouvez faire fondre au micro ondes – j’utilise le micro-cook – click ici – le beurre et le chocolat en puissance « décongélation ».

Pendant que la première préparation se liquéfie, dans un saladier, mélanger le sucre et les oeufs entiers au robot ou au fouet si vous avez un bon coup de coude.

Puis mélanger les deux préparations et ajouter la farine et la levure.

Ajouter à la fin les framboises congelées et mélanger.

Revêtir un moule carré de papier cuisson. Y verser la pâte et enfourner.

Faire cuire pendant 30 min environ.

Bonne fête des mères !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Tarte feuilletée poireaux lardons

Cette tarte feuilletée poireaux lardons c’est mon astuce pour faire manger des poireaux à mon ado qui n’aime pas vraiment ça ! Et bien, il a aimé !

C’est une recette peu calorique puisqu’elle ne contient que 293 calories la part, et au total comptabilise donc 1758 calories.

Elle est super simple à réaliser mais je plaide coupable… je ne prends que des poireaux congelés parce que les laver hyper bien, je n’y parviens jamais vraiment (même si je mets du cœur à l’ouvrage) et j’ai horreur d’avoir du sable quand j’en mange, pas toi ?

Allez, en route pour les maillots de bain !

Ingrédients pour 6 parts individuelles ou une grande tarte :

Instructions sans le Companion :

Cuire les poireaux comme indiqué sur votre paquet.

Préchauffer le four à 210°C à la fin de la cuisson des poireaux.

Dans une casserole ou une grande poêle chaude, ajouter les poireaux cuits, l’oignon émincé et les lardons. A cet stade, il n’est pas utile de rajouter de l’huile puisque le gras des lardons va rendre la matière grasse nécessaire pour parfumer savoureusement les poireaux et l’oignon émincé !

Faire revenir le tout à feu doux pendant 10 mn jusqu’à coloration des poireaux et des lardons.

Le cas échéant, et si il y a trop de liquide, passer à la passoire pour retirer l’excédent de liquide en pressant sur la préparation pour en faire sortir le maximum de liquide.

Remettre la préparation dans la poêle ou la casserole et ajouter la crème liquide et, à feu très doux, mélanger 5 mn.

A la fin, rajouter une pincée de piment d’Espelette et mélanger.

Garnir les empreintes silicone ou un moule à tarte siliconé – click ici – de la pâte feuilletée et la piquer à l’aide d’une fourchette.

Y verser les poireaux / lardons et enfourner pour 25 minutes de cuisson à 210°C dans le four préchauffé.

A consommer chaud ou tiède.

Instructions au Companion :

Dans le bol du Companion, ajouter à hauteur de mesure de l’eau. Mettre les émincés de poireaux dans le panier vapeur (Tasse bien pour que tout rentre !!). Programmer 20 Mn (ou le temps indiqué sur ton paquet), fonction vapeur.

Préchauffer le four à 210°C à la fin de la cuisson des poireaux.

Retirer le panier vapeur, vider l’eau du bol du Companion, le rincer et y mettre l’Ultrablade.

Couper un oignon en 4 et le mettre dans le robot : programmer Vitesse 11, 15 secondes.

Retirer l’Ultrablade et mettre le mélangeur. Ajouter les lardons, et les poireaux émincés. Programmer Cuission P2, soit Vitesse 3, 95°C, 15 mn, sans le bouchon.

Le cas échéant, et si il y a trop de liquide, passer à la passoire pour retirer l’excédent de liquide en pressant sur la préparation pour en faire sortir le maximum de liquide.

Remettre le tout dans le bol du robot, ajouter la crème liquide et programmer Vitesse4 /65°C/ 5 mn.

A la fin, rajouter une pincée de piment d’Espelette et mélanger.

Garnir les empreintes silicone ou le moule à tarte siliconé de la pâte feuilletée et la piquer à l’aide d’une fourchette.

Y verser les poireaux / lardons et enfourner pour 25 minutes de cuisson à 210°C dans le four préchauffé.

A consommer chaud ou tiède.

Bon app’ !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Base pour Cupcakes au Companion

Les Cupcakes au Companion… c’est toute une histoire entre eux et moi !

Attends j’t’explique : pendant des années, surchargée par mon job, je n’arrêtais pas de dire que mon fantasme c’était de rester à la maison, faire des Cupcakes et avoir une maisonnée aussi ordonnée que Bree Van De Kampf (me dis pas que tu ne connais pas la série Desperate Housewives ?!). Donc, j’en parlais de manière anecdotique comme d’une situation rêvée : ne pas travailler et faire des gâteaux ! Parce qu’il n’y a pas très longtemps encore, je ne savais pas du tout faire un simple gâteau au yaourt !

Alors, évidemment, ça m’éclate maintenant de savoir faire des cupcakes avec un glaçage SMBC comme la ménagère américaine sait si bien le faire! C’est classe de dire un truc savant hein ?! En fait, pas du tout, le SMBC, c’est ça – click ici pour lire la recette de la Crème au beurre Meringue Suisse – !

Dans quelques jours, c’est Halloween et je voulais faire plaisir – en avance – à mon neveu et à mon fils qui sont à la maison.

Donc, je me suis lancée dans une recette de Cupcakes au Companion et je les ai « customisés » en gentils monstres d’Halloween.

Click ici pour voir la recette en vidéo:

La recette de base des Cupcakes au Companion :

Ingrédients :

  • 100 g de sucre en poudre
  • 90 g de beurre pommade (à température ambiante)
  • 150 g de farine
  • 2 oeufs
  • 30 g de lait
  • 1 demi sachet de levure chimique
  • 1 cuillère à soupe de vanille liquide ou 1 sachet de sucre vanillé, ou tout autre arôme de votre choix

Instructions :

Préchauffer le four à 180°C.

Dans le bol du robot, muni du pétrisseur/concasseur, placer le sucre et le beurre mou coupé en morceaux, et programmer 2 min, vit 6.

Ajouter la farine, les œufs, le lait, la levure chimique, la vanille et programmer Vitesse 7, 2 mn.

Disposer des caissettes -click ici – dans un moule à muffins – click ici –, sans trop les enfoncer, et les remplir de pâte aux 3/4 en vous aidant d’une cuillère à glace – click ici –.

Enfourner pour 20/25 min dans le four préchauffé.

Sortir les Cupcakes du moule et les laisser refroidir complétement.

Transformez vous en Bree Van De Kampf et ajoutez le topping de votre choix !

Voilà mon Topping – click ici pour lire la recette du topping – du jour ! – Click ici pour voir la vidéo de la recette de la crème au beurre Meringue Suisse au Companion –

Bon app’ Bree !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

SMBC ou Crème au beurre Meringue Suisse au Companion

Cette SMBC ou Crème au beurre Meringue Suisse est hyper souvent utilisée pour couvrir les gâteaux de cake design ou pour les toppings de cupcakes notamment.

Évidemment, il fallait que j’adapte cette recette au Companion. Parce qu’elle contient de la Meringue Suisse et que je me suis dit que ça devait, quand même, être moins écœurant – pour ne pas dire dégueu (oups je l’ai dit !) – que la crème au beurre « normale ».

J’ai donc pris la recette de cette SMBC ou crème au beurre meringue Suisse de Chef Nini – click ici pour voir la recette sans Companion – et j’ai tenté (en serrant les fesses) et, cerise sur le gâteau, avec le nouveau fouet du Kit Pâtisserie du Companion – click ici – mais ça marche tout aussi bien avec le fouet originel du Companion.

Cette crème au beurre s’est révélée un vrai délice ! Parole d’enfant de 10 et 13 ans – mon neveu et mon fils.

Allez, si toi aussi tu as le Companion et que tu fais plein de Cake Design, là je pense à mes potesses des groupes de cuisine : Sabine et Marina; et je suis certaine qu’il n’y en a plein d’autres ! Je suis certaine que vous n’avez même pas lu mon « blablatage » habituel, prélude à la recette et que vous êtes déjà en train de zieuter toutes les instructions !

La recette en vidéo de la SMBC ou Crème au beurre Meringue Suisse-click ici

Ingrédients pour la SMBC ou Crème au beurre Meringue Suisse :

  • 2 blancs d’œufs
  • 65g de sucre de poudre
  • 115g de beurre très pommade (le sortir la veille et le couper en petits carrés)
  • colorant au choix
  • Arôme au choix

Instructions pour la SMB ou Crème au beurre Meringue Suisse :

Dans le bol du robot muni du fouet (le fouet originel ou le nouveau fouet de 2018) Ajouter les blancs et le sucre et programmer Vitesse 6, 70°C, 5 min.

A la fin, reprogrammer vitesse 9, 5 min.

On obtient une belle meringue, superbement brillante et bien lisse mais elle est encore trop chaude pour y ajouter le beurre qui risquera de se déliter.

Donc, programmer vitesse 5, pendant 5 minutes pour que la meringue refroidisse. Normalement, la température descend aux alentours de 34°C (en tout cas, ce sont mes mesures. Pour éviter tout problème, je recommande de prendre un thermomètre culinaire et de s’assurer que la température est inférieure ou égale à 37°C pour que ça marche à 100%).

Ajouter le beurre petit à petit en vitesse 5, pendant 5 minutes environ.

Racler les bords, ajouter le colorant et/ou l’arôme et continuer en vitesse 5 pendant 2 minutes et on on obtient une crème onctueuse et vraiment bonne en bouche ! Je pensais que je n’aimerai pas ça et bah… en fait : j’adore !

Mettre la SMBC ou Crème au beurre Meringue Suisse – directement dans la poche à douille – dans le réfrigérateur pendant 30 minutes avant de l’utiliser pour qu’elle ait plus de consistance. Pas plus sinon elle va trop durcir. Si elle a trop pris le froid (la pauv’ petite) et bien… essaye de la laisser à température ambiante pour la travailler mais ne la mélange surtout pas : elle va grainer et ça ne sera pas beau ni bon en bouche.

Voilà, aussi simple que ça ! Plus besoin de s’embêter avec un bain marie pour faire dissoudre le sucre dans le blanc ! Juste génialissime ! (Ouaih, je sais j’en rajouter mais moi touiller au-dessus d’un bain-marie avec tout ce que j’ai à faire bah… « j’aime pas vraiment trop pas du tout ça ! » (À lire avec l’accent de Djamel DEBBOUZE, si t’as pas lu avec son accent, relis la phrase sinon tu seras maudit par le beurre qui se délite et ta CMBS sera foirée !)

J’ai réalisé des cupcakes d’Halloween avec – click ici pour la recette -, parce que je voulais tester mes douilles russes et j’ai trouvé que c’était archi sympa à travailler !

Allez, et maintenant on s’éclate pour réaliser plein de topping, de Cake Design et autres délires sucrés qu’on ne faisait pas/plus parce que la Crème au beurre Meringue Suisse ou SMBC c’était trop long à faire sans le robot cuiseur Companion !

Pour un exemple de Topping sur les Cupcakes pour Halloween, click ici.

Bon app’ meringué les Suisses du touillage au fouet !😂

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.