Les Pastéis de Nata de Sweety au Companion

Cette recette de Pastéis de Nata de Sweety au Companion est issue de son excellente chaine Youtube  Sweety que j’adore, que dis-je, je suis fan totalement de ce jeune homme et de ses recettes ! (Bon on se calme hein, je ne suis pas une Cougar et j’ai plutôt l’âge d’être sa maman lol !)

Sweety fait des vidéo tutoriels qui sont juste d’une qualité exceptionnelle : le choix de la pâtisserie – souvent celle d’un grand Chef -, le choix de la musique y associée – entraînante et qui te donne la pêche – et l’élégance de ses vidéos épurées et qui te rendent la pâtisserie accessible !

Mieux encore, si tu lui poses une question en MP (« Message privé » pour celles et ceux qui vivent sur une île déserte sans internet) sur sa page Facebook ou son Instagram il prend le temps et la peine de te répondre. Ce gars cartonne partout et il reste bien ancré sur terre : j’adore !

Evidemment, Sweety fait tout de manière traditionnelle : casserole/son robot fétiche etc…

Et, même s’il ne sait pas que j’existe (oui, M’dame il est une vraie star, alors forcément il ne sait pas qui est la Wonderpétasse de la cuisine !), je voulais lui rendre un petit hommage en reprenant sa vidéo tutoriel des Pasteis de Nata et en l’adaptant au Companion mon robot préféré.

Surtout, allez voir la vidéo d’origine sur la chaine de Sweety : Les Pastéis de Nata de Sweety likez sa chaîne, suivez le et RE GA LEZ vous !

Je ne vais pas re-publier sa recette in extenso pour la version sans Companion parce que ça serait juste le plagier et il l’a parfaitement bien détaillée sous sa Vidéo que je vous recommande.

Cet article ne sera donc que la version au Companion et aussi la version WP qui fait sa toute première vidéo en hommage à ce génial Sweety! Mais quelle galère, j’te jure de faire une vidéo ! Il faut trouver le bon angle de vue, il faut tout nettoyer entre chaque préparation…ensuite, tu passes deux heures sur le montage – surtout quand tu n’y connais strictement rien et… bref : Bravo Sweety, tu es passé maître dans un art ultra complexe : celui de la perfection de la vidéo tutorielle de cuisine ! Merci !

Pour ma part, je ne suis pas prête de recommencer ! Mais je pense prendre le temps de filmer, de temps en temps, quelques passages « astuces » de mes réalisations culinaires.  (Sauf si les commentaires du jour me disent que, vraiment, ce n’est pas la peine).

Pour 8 Pastéis de Nata de Sweety au Companion :

Ingrédients:

– Pâte feuilletée du commerce ou fait maison

Pour la crème à la Cannelle :

  • 15 g de farine
  • 250 g de lait
  • 1 bâton de cannelle
  • 125 g sucre
  • 50 g eau
  • 2 jaunes d’œuf
  • 1 œuf

Pour le finish brillant :

  • 65 g sucre
  • 50 g eau

Instruction pour la pâte feuilletée :

Rouler la pâte feuilletée et la découpez en 8 morceaux de taille identique.

Foncer la pâte dans un moule préalablement beurré et réservez au réfrigérateur.

Instructions pour la crème à la Cannelle :

Dans le bol du robot muni du batteur ajouter la farine avec le lait et le bâton de cannelle.

Progammer Vitesse 6, 100°C, 4 mn.

Réserver dans un récipient.

Laver le bol du robot et le batteur.

Dans le bol du robot muni du batteur, ajouter le sucre (125 g) et l’eau (50 g) et programmer Vitesse 6, 110°C, 2 mn 30.

Ajoutez à ce sirop la préparation précédente – farine/lait/bâton de vanille – et programmer Vitesse 7, 1 minute. Au bout de 30 seconde, ajouter l’œuf et les deux jaunes d’œufs.

Verser dans les moules (le mélange doit être chaud).

Enfourner dans un four préchauffé à 250°C pour 13 minutes (la cuisson est capricieuse et varie en fonction du four).

Le finish brillant :

Faire chauffer les 65 g de sucre et les 50 g d’eau ensemble, une fois le sucre dissout, stopper la cuisson. Badigeonner, les pastéis de ce sirop une fois sortis du four et refroidis pour leur donner un beau brillant.

Bon app’ !

La Tarte au citron de Benoît CASTEL

Cette Tarte au citron de Benoît CASTEL a toute une histoire grâce à son Chef Benoît CASTEL que je suis depuis un moment sur les réseaux sociaux et que j’ai eu la chance de rencontrer à l’occasion d’un savoureux brunch en sa Pâtisserie-Boulangerie tel que je l’ai évoqué au sein d’un article que je lui ai consacré ici : ici

Benoît CASTEL est un Chef qui se démarque en toute chose : sa signature est classe et élégante : un simple petit biscuit sans apposition de ses initiales, sa vitrine est sobre et son Brunch, prisé par le tout Paris, est à son image : convivial, savoureux, et ultra épatant !

J’avais goûté, plus d’une fois, sa Tarte au citron, à l’espace Gourmet des GALERIES LAFAYETTES et lorsque Benoît CASTEL a publié, sur son Instagram, la photo de ce petit sablé recouvert de cette onctueuse crème au citron, et alors que je ne le connaissais pas, je me suis armée de mon culot habituel pour lui demander la recette et là, c’était comme si j’avais gagné au Loto : il a répondu – sans ciller au pseudonyme Wonderpétasse – pour me donner sa recette et a derechef accepté que je la publie sur mon Blog !

Seul hic, je ne trouvais pas la poudre à flan…

Heureusement, le Net regorge de précieux conseils culinaires et j’ai découvert que cette fameuse poudre à flan n’était en réalité que la poudre de la crème pâtissière de la marque ANCEL. On la trouve, fort heureusement, en grande surface.

Et me voilà, dans ma cuisine, hyper excitée – comme un morpion au salon du matelas – parce que je vais enfin pouvoir réaliser mon dessert préféré entre tous de mon seul et unique Chef préféré – entre tous -. Oui, je radote… Mais l’âge avançant, ça ne s’arrange pas…).

J’ai opté pour la recette du Biscuit Sablé, de Christophe FELDER, tirée de la fameuse Bible rose, « Pâtisserie » et, lui aussi, je le trouve formidable (là, j’avoue, je serais prête à donner toute ma collection de Harry Potter – traduite en 4 langues -, mes comédies romantiques et mon vieux pyjama préféré pour avoir la chance de le rencontrer et le voir à l’œuvre !) parce qu’il met à profit son savoir et sa connaissance à la portée du néophyte que je suis avec une simplicité déconcertante. Merci Monsieur FELDER si, par un hasard extraordinaire, vous lisez ces quelques lignes.

Ensuite, ce dessert est un clin d’œil au fait que j’aime – carrément moins – sa version meringuée depuis qu’un certain Chef l’a balancée par-dessus la table… Vous voyez ou pas ce dont je parle ? Parce que « toute la France » (bon, ok, j’exagère à peine…) a vu le « célèbre jeté de Meringue », hein ! !

Merci Monsieur Benoît CASTEL pour toute l’aide humble et bienveillante que vous savez apporter à ceux et celles qui grandissent, chaque jour davantage, en apprenant au contact de votre belle personne culinaire.

Mais comme toujours je parle trop ! Et la recette, la voilà :

Elle se compose :

  • d’un Biscuit sablé
  • d’une crème onctueuse au citron

Le Biscuit Sablé (Recette du Chef Christophe FELDER, livre Rose « Pâtisserie »

  • 250 g de farine
  • 140 g de beurre mou en morceaux
  • 90 g de sucre semoule
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 jaune d’œuf

Tamiser la farine dans un récipient, puis ajouter les morceaux de beurre ainsi que le sucre semoule et le sucre vanillé.

A l’aide de vos deux mains, sabler ce mélange afin d’incorporer le beurre aux éléments secs.

Procéder ainsi jusqu’à l’obtention d’une texture sableuse jaune assez fine.

Ajouter ensuite le jaune d’œuf et continuer à malaxer à la main de manière à obtenir une boule de pâte lisse.

Envelopper la pâte dans un film alimentaire et la placer au réfrigérateur durant 2 heures au moins.

Préchauffer le four à 180°C.

Etaler votre pâte sur un plan de travail légèrement fariné sur une épaisseur de 3 ou 4 mm. Pour faciliter l’opération, il suffit juste d’étaler la pâte entre deux papiers de cuisson. Ca ne collera pas.

img_2015-1

Découper votre carré 22 cm x 22 cm soit en vous aidant d’un cadre comme je l’ai fait, soit en mesurant. Puis, piquer légèrement le fond de la pâte à l’aide d’une fourchette.

 

Enfourner 15 à 20 minutes selon les fours.

Lorsque la pâte est bien dorée, la laisser refroidir avant de la manipuler.

img_2019-1

La crème au Citron de Benoît CASTEL

  • 250 ml de jus de citron (soit environ 4 citrons selon leur grosseur)
  • 132 g de sucre semoule
  • 263 g de beurre doux froid
  • 132 g de sucre semoule
  • 68 g de jaune d’œuf (environ 4 jaunes)
  • 263 g d’œuf (environ 6 oeufs)
  • 25 g de poudre à crème (Boite de crème pâtissière de la marque ANCEL)

NB : le poids des œufs est à respecter religieusement, sinon le curd restera liquide – j’en sais quelque chose, j’ai dû m’y reprendre à deux fois ! –

Faire bouillir le jus de citron et 132 g de sucre.

Mélanger les jaunes et les œufs avec le sucre puis la poudre à crème.

Verser le jus de citron et le sucre préalablement bouilli sur la préparation jaune, œuf, les autres 132 g sucre, poudre à crème et faire cuire 3 minutes à feu doux.

Une fois cuit, attendre que la préparation soit à 45°C et incorporer le beurre froid avec un mixeur à soupe pendant au moins 6/7 minutes.

La texture de la crème va changer d’aspect (émulsion comme une mayonnaise). Placer la crème dans une poche à douille et la réserver au réfrigérateur toute la nuit.

Mon astuce pour conserver directement ma crème dans ma poche, je la tiens de mon amie Ramy KAY avec qui j’ai fait récemment un tuto : je pince le bout de ma poche pour que la crème ne s’écoule pas, je la remplis et je la ferme de la même manière en haut et hop au frigo !

img_2020-1

Pocher le lendemain l’onctueuse crème de la Tarte au citron de Benoît CASTEL.

Décorer avec des zestes de citron pour relever le pep’s !

 

Au Companion :

Dans le bol du robot muni du batteur, mettre le jus de citron et 132 g de sucre et programmer vitesse 3, 100°C, 3 minutes, sans le bouchon.

Pendant ce temps, mélanger avec un fouet à main, les jaunes et les œufs avec les autres 132 g de sucre puis la poudre à crème.

Ensuite, toujours sans le bouchon, programmer 3 minute 30, Vitesse 5, 65°C et verser le mélange œuf/sucre/poudre à flan par le trou du bouchon dans le bol du robot pendant qu’il tourne – pour éviter toute éventuelle coagulation de l’œuf.

Mettre le bol au bord de la fenêtre (il y fait froid en ce moment, date de rédaction des présentes – 11 Novembre 2017) et attendre que la préparation refroidisse. A température ambiante (si tu vis sans fenêtre, des fois que, hein…), j’ai chronométré pour toutes les personnes qui n’ont pas de thermomètre culinaire, il faut attendre pile poil 42 minutes. Pour aller plus vite, transvaser la préparation dans un autre saladier parce que le bol est très chaud après la phase d’ébullition.

Une fois la préparation à 45°C, remettre la préparation liquide jaune dans le bol toujours muni du batteur et du bouchon – au cas où elle a été transvasée préalablement- et ajouter le beurre froid et programmer Vitesse 8, pendant 6/7 minutes.

Si, par extraordinaire, la préparation reste liquide, cela signifie que le poids des œufs est inférieur à ce qu’il aurait dû être mais pas de panique : il suffit de lancer, vitesse 6, 80°C, 13 minutes et rajouter un œuf battu par le trou du bouchon pendant que le batteur tourne (ça marche, je m’étais amèrement trompée sur mes pesées la première fois, boulet que je suis !)

La texture de la crème va changer d’aspect (émulsion comme une mayonnaise). Placer la crème dans une poche à douille et la réserver au réfrigérateur toute la nuit.

Pocher le lendemain l’onctueuse crème de la Tarte au citron de Benoît CASTEL.

Décorer avec des zestes de citron pour relever le pep’s !

 

Bon app’ citronné !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Cupcakes à la crème pâtissière

Un peu d’histoire autour de ces Cupcakes à la crème pâtissière avant de vous dévoiler la recette !

Des années durant, je m’auto-charriais en disant que mon fantasme de vie c’était d’arrêter de travailler et de réaliser des Cupcakes comme Bree Van De Kampf dans la célèbre série DESPERATE HOUSEWIVES ; nan, parce que quand tu la vois à l’écran, Bree, tu te dis « Wahouah, mais ces petites douceurs ont l’air super bonnes et super méga archi compliquées à réaliser » donc, d’office, pour moi la néophyte ce n’était pas à ma portée.

Et pourtant, il y a deux ans, je suis tombée au hasard d’un shopping sur ce kit à Cupcakes de l’enseigne MASTRAD que vous trouverez ici : http://www.mastrad-paris.fr/kit-cupcakes.html et qui m’a permis d’enfin être une Bree en Cupcakes !

La poche à douilles est en silicone (donc écologique) et les douilles se vissent dessus – comme ça, quand tu n’as pas l’habitude, tu gardes la même poche avec ton contenu et tu changes juste le bout de la douille pour faire tes essais – la poche est facile à manipuler, ils ont prévu un repère pour que tu puisses la retourner sur le bord du haut et la remplir facilement – sans t’en mettre partout – ; en main, elle ne glisse pas et à l’intérieur, le revêtement est souple et la préparation y glisse juste comme il faut – elle n’accroche pas – j’adore !

Les petits moules sont en silicone et il est inutile de les graisser (ça, c’est un argument phare pour chasser une éventuelle bouée de sauvetage naturelle qui voudrait s’installer sur mon tour de taille !).

Enfin, le kit est livré avec 7 embouts incluant un bouchon, une pince pour fermer la douille (mais je m’en sers aussi comme règle poussoir pour pousser la pâte dedans), 8 petits moules à Cupcakes et un livret de 8 recettes.

C’est un produit qui m’a conquise et depuis lors je l’ai complété avec le coffret de 26 douilles de la même marque MASTRAD et dont je vous parlerai bientôt.

Et, j’ai eu la chance dernièrement – toujours par hasard – de rencontrer un représentant de MASTRAD, l’une de mes enseignes fétiches à qui j’ai raconté que depuis mon acquisition du Kit Cupcakes, Bree Van De Kampf m’avait possédée et… bonne nouvelle : vous pouvez commander ce Kit en bénéficiant d’une promotion avec le Code WONDERPETASSE10 . Si toi aussi, tu envisages de te teindre en rousse et réaliser des Cupcakes en un tour de main qui épateront tes enfants, tes copines, qui seront girly et qui te faciliteront le dressage, cours sur le site de MASTRAD http://www.mastrad-paris.fr/kit-cupcakes.html ! (et ne ris pas trop fort en tapant mon Code réduction WONDERPETASSE10 !)

Pour les Cupcakes :

Ingrédients pour 8 Cupcakes – recette du livret MASTRAD

  • 125 g de farine
  • 1 sachet de levure chimique
  • 125 g de beurre ramolli
  • 110 g de sucre en poudre
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 2 œufs

Instructions sans Companion :

Préchauffer le four à 180°C

Dans un saladier, battre ensemble le beurre ramolli et le sucre et le sucre vanillé.

Ajouter les œufs un à un, puis la farine et la levure.

Mélanger jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Répartir la pâte dans les moules à Cupcake jusqu’au 2/3 de la hauteur. Cuire 20 minutes. Laisser refroidir sur une grille.

Mon astuce pour répartir équitablement et facilement la pâte dans les moules à Cupcakes : j’utilise une cuillère à glace avec une lame qui pousse la pâte et qui réalise donc des boules de même poids.

Instructions au Companion :

Préchauffer le four à 180°C

Dans le bol du robot muni du pétrisseur/concasseur, mettre ensemble le beurre ramolli et le sucre et le sucre vanillé et programmer 2 minutes, vitesse 7.

Par le trou du bouchon, toujours en vitesse 7 ajouter les œufs un à un, puis la farine et la levure.

Mélanger jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Répartir la pâte dans les moules à Cupcake jusqu’au 2/3 de la hauteur. Cuire 20 minutes. Laisser refroidir sur une grille.

Mon astuce pour répartir équitablement et facilement la pâte dans les moules à Cupcakes : j’utilise une cuillère à glace avec une lame qui pousse la pâte et qui réalise donc des boules de même poids.

Pour la crème pâtissière :

Ingrédients :

  • 250 ml de lait à température ambiante
  • 50 g de sucre
  • 20 g de Maïzena
  • 1 cuillère à café d’arôme vanille
  • 2 jaunes d’œufs

 

Instructions au micro-ondes (ma préférée entre toutes : hyper rapide, hyper simple)

Dans un contenant allant au micro-ondes, tel que mon fidèle MicroCook, mettre le lait, le sucre, la Maïzena, l’arôme vanille, les jaunes d’œufs et fouetter pour obtenir une préparation bien homogène.

Ensuite, faire cuire couvert 3 mn à 600 Watts, puis re-fouetter. Poursuivre la cuisson pour 3 mn supplémentaires toujours à 600 Watts. Re-fouetter.

Filmer au contact (pour éviter la formation d’une croûte) et réserver au frais. La crème va durcir en refroidissant.

012c892551068e2fe14f86c20496c9b61a5dad0442

Instructions au Companion :

Dans le bol du robot muni du Batteur, mettre tous les ingrédients et lancer vitesse 7, 1 minute.

Puis, lancer le Programme dessert, Vitesse 6 à 90°C pendant 10 minutes, sans le bouchon.

Filmer au contact (pour éviter la formation d’une croûte) et réserver au frais. La crème va durcir en refroidissant.

Le dressage :

Sortir la crème pâtissière du réfrigérateur et l’assouplir au fouet.

Remplir la poche à douille en silicone MASTRAD.

La mettre 15 mn au congélateur si elle est trop liquide.

Laisser libre court à votre création pour décorer ces Cupcakes gourmands.

J’ai eu un gros coup de cœur pour la douille étoile qui permet de réaliser d’adorables petites fleurs !

Alors Mesdames Gabrielle SOLIS, Lynette SCAVO, Susan DELFINO et Eddie Britt, vous êtes convaincues ? On s’fait des Cupcakes et on s’voit pour les déguster autour d’une partie de Bridge ? (euh… il faudra que l’une d’entre vous m’apprenne à y jouer avant !!)

C’est donc ici que ça se passe : http://www.mastrad-paris.fr/kit-cupcakes.html avec le Code promo WONDERPETASSE10

Un big merci à MASTRAD pour ces produits de qualités et aussi et surtout pour son humour avec ce super Code promo que j’adore !

Bon app’ les Desperate Housewives !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Coulis de fruits rouges au Companion

Ah les fruits rouges, mon péché mignon (avec le citron) et ce coulis de fruits rouges au Companion est tellement simple à réaliser !

J’ai tendance à toujours en acheter plus que de raison et ensuite, je me retrouve avec des fruits qui rendent « l’âme » parce que la gourmande que je suis a souvent les yeux plus gros que le ventre.

Le coulis est une bonne recette qui se congèle et qui est aussi la base pour réaliser des inserts qui attendront au congélateur d’être employé dans une future pâtisserie.

Et le coulis de fruits rouges au Companion : plus simple, tu meurs !

Ingrédients :

  • 200 g de fraises ( ou tout autre fruit rouge)
  • 200 g de framboises (ou tout autre fruit rouge)
  • 50 g de sucre
  • 50 g d’eau

Préparation :

  1. Dans le bol du robot muni de l’Ultrablade, mettre les fruits avec l’eau et le sucre.
  2. Programmer Vitesse 7 à 80 °C pendant 15 minutes.
  3. Mixer en Turbo pendant 10 secondes et laissez refroidir.
  4. Passer la préparation au tamis pour avoir un coulis lisse.

Et ce coulis de fruits rouges se congèle très bien.

Bon app’

Cookies Brownies – au Companion ou pas –

J’ai trouvé cette recette de Cookies Brownies sur le Blog de mon amie Christelle, la très célèbre Il était une fois la pâtisserie !

« Il était une fois la pâtisserie » c’est MON Blog de référence depuis mes débuts en pâtisserie il y a un peu plus de deux ans : j’ai regardé toutes ses vidéos un nombre incalculable de fois, j’ai suivi à la lettre ses astuces, ses conseils, j’ai acheté ses ouvrages de pâtisserie tous en tête de gondole de la FNAC et je me suis pliée de rire quand j’ai regardé sa vidéo intitulée Comment j’ai raté le casting du Meilleur Pâtissier. 

Et puis, on s’est retrouvées toutes les deux sur le tournage de l’Emission LES ROIS DU GÂTEAU et là, j’ai eu la chance de rencontrer Christelle qui est une femme incroyablement exceptionnelle : pâtissière amatrice, auteur d’ouvrages de jeunesse et de pâtisserie, humour et auto-dérision (comme moi) et maman exceptionnelle de 3 jeunes filles qui pâtissent avec elle sur ses vidéos mais surtout, surtout : quelle humilité chez Christelle ! Elle est d’une générosité sans pareil et bien qu’elle soit multitâches ultra douée, elle n’a pas « le melon » (beaucoup auraient déjà une pastèque à sa place) et je suis vraiment heureuse d’avoir la chance de la connaitre et de faire partie de ses amies.

Donc, merci à toi Christelle si tu me lis pour tous les conseils que tu me prodigues et la patience dont tu fais preuve à mon égard.

Et pardon, pour toutes les âneries que je te sors quotidiennement !

Allez, maintenant sa recette de Cookies Brownies que j’ai un chouilla adaptée (je ne bois que le café en capsule de Georges CLOONEY – mon fantasme – et je n’avais donc pas de café  soluble) !

PS : comme m’a dit mon fils quand je lui ai indiqué que je ne savais pas ce qu’était un hand-spinner, à moi de te dire à toi, derrière ton écran :

« Si tu ne connais pas ça  [le Blog Il était une fois la Pâtisserie] t’es passé à coté de ta vie Mam’s ! »

Ingrédients pour une vingtaine de Cookies Brownies environ :

  • 200 g de chocolat noir à pâtisser (une tablette)
  • 60 g de beurre demi-sel
  • 2 œufs
  • 110 g de sucre en poudre
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille liquide
  • 50 g de farine
  • 150 g de pépites de chocolat (au lait ou noir) Inutile d’acheter les pépites : il suffit juste de couper une tablette comme ceci :

Instructions :

Commencer par faire fondre le chocolat et le beurre au micro-ondes ou au bain-marie et laisser refroidir.

C’est important selon Il était une fois la pâtisserie car si la préparation est encore chaude, elle va faire cuire les œufs et il n’y aura pas l’effet « croûte de brownie » sur le dessus des biscuits (Si Christelle de « Il était une fois la Pâtisserie » le dit, je la crois sur parole!).

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un autre saladier, fouetter ensemble les œufs et le sucre avec un fouet manuel.

Ajouter le chocolat fondu refroidi, puis la vanille liquide et la farine en mélangeant bien après chaque ajout.

Terminer par les pépites de chocolat.

A l’aide d’une cuillère à glace de petit diamètre ou d’une petite cuillère, formez des tas de la taille d’une noix sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Il faut bien espacer ces petites noix qui vont s’étaler en cuisant.

La pâte est liquide et c’est tout à fait normal : pas de panique !

Et, à l’instar des Cookies selon Pierre HERMÉ, il ne faut pas se jeter dessus à la sortie du four mais attendre qu’ils soient bien froids puisqu’aussi bien, ils vont durcir en refroidissant.

Au Companion :

Dans le bol du Companion muni du pétrisseur/concasseur, mettre le chocolat noir et le beurre, programmer Vitesse 4, 50°C, 7 minutes.

Laisser refroidir cette préparation beurre/chocolat 30 minutes dans le bol du robot. C’est important selon Il était une fois la pâtisserie car si la préparation est encore chaude, elle va faire cuire les œufs et il n’y aura pas l’effet « croûte de brownie » sur le dessus des biscuits (Si Christelle de « Il était une fois la Pâtisserie » le dit, je la crois sur parole!).

Préchauffer le four à 180°C.

Dans un saladier, fouetter ensemble les œufs et le sucre avec un fouet manuel.

Ajouter dans le bol du robot Companion – contenant toujours le chocolat fondu refroidi – le mélange œufs/sucre et la vanille liquide et programmer vitesse 7, 30 secondes.

Puis ajouter la farine et programmez Pâte P2.

Retirez le pétrisseur/concasseur et ajouter à la spatule les péptites de chocolat (au lait ou noir).

A l’aide d’une cuillère à glace de petit diamètre ou d’une petite cuillère , former des tas de la taille d’une noix sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Il faut bien espacer ces petites noix qui vont s’étaler en cuisant.

La pâte est liquide et c’est tout à fait normal : pas de panique !

Cuire 10 minutes à 180°C.

Et, à l’instar des Cookies selon Pierre HERMÉ, il ne faut pas se jeter dessus à la sortie du four mais attendre qu’ils soient bien froids puisqu’aussi bien, ils vont durcir en refroidissant.

Bon ap’choco !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.