Ballon de foot au Companion

Pour l’anniversaire de mon neveu, fan du PSG, j’ai réalisé ce gateau :

Ballon de foot :

Ingrédients :

Génoise :

300 grammes de sucre

300 grammes de beurre

300 grammes d’œuf

300 grammes de farine

1 sachet de levure

1 sachet de sucre vanillé

 

Instructions :

Préchauffez le four, 180°C

Dans le bol du Companion, muni du pétrisseur concasseur : mettre le beurre et le sucre, vitesse 6, 3 bonnes minutes. Racler les parois et relancer 1 minute vitesse 7.

Ensuite, ajouter les œufs entiers, vitesse 6, 2 minutes. Racler les parois puis relancer 1 minute vitesse 8.

Enfin, rajouter les poudres : farine, levure, vanille, vitesse 6, 3 minutes puis relancer 1 minute vitesse 8.

Remplir deux demi-sphères de la préparation ; puis enfourner pour 50 mn à surveiller de près.

ballon-de-foot-4 ballon-de-foot-3

Egaliser les bords plats au couteau à dents ainsi que les arrondis.

Ensuite, j’ai mis ma recette de ganache Kinder de la recette Sac à main Chanel que vous trouverez ici .

Tartinez généreusement entre les deux demi-sphères et les parois externes du ballon.

ballon-de-foot-2

Le moule est le moule deux demi-sphères Wilton que vous trouverez ici

Laissez reposer 3 heures à minima pour la ganache durcisse bien. Et la sortir 30 mn avant la pose de la pâte à sucre.

 

Le patron des coutures du ballon est celui-ci, il vous suffit de l’imprimer, le découper et de faire les coutures avec soit un cure dents, soit une roulette à pâte à sucre.

patron-ballon-de-foot

Pour le Logo du PSG, j’ai pris ce dessin que j’ai découpé et que j’ai déposé sur la pâte à sucre de la couleur y associée en omettant la partie qui ressemble à une baignoire (là, je suis certaine que les vrais afficionados du PSG sautent sur leur chaise. A ma décharge, je n’ai jamais regardé un seul match de foot de ma vie !)

logo-psg

J’attire votre attention sur le fait que le sac à main était plus facile à faire que la boule entière : la recouvrir est assez dur, et le tracé des coutures… Pffff quelle galère…

 

NB : respectez les jours de cuisson, de pose etc tels que précisées pour la recette du sac à main CHANEL.

 

Bon app’ aux footballeuses et footballeurs !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Sac à main CHANEL au Companion

Aaaaah la pâte à sucre… Elle est sujette à bien des débats, d’aucuns disent : « Trop sucrée, beurk ! » « Le gâteau d’une pâte à sucre c’est toujours trop sec ! (re) beurk » « trop compliqué ! » etc.

J’avais les mêmes préjugés.
Mais…il faut toujours essayer avant de se forger sa propre opinion et je me suis lancée. Et là, quelle surprise ! La génoise n’était pas sèche, la pâte à sucre était plutôt bonne et le résultat m’a épatée.

Toutes mes idées préconçues ayant été tuées dans l’oeuf après cette première tentavie, je vous partage ma toute première réalisation.

Ma belle-soeur que j’aime très fort (ça aussi, c’est une idée préconçue les belles-soeurs qui ne s’entendent pas !) étant une fashionista et fêtant son anniversaire en toute simplicité, je lui ai fait la surprise de ce gâteau.

J’ai donc réalisé ce gâteau 3 D pour ma BS (BS c’est plus affectueux que belle-soeur je trouve, pas vous ?) parce qu’elle est une fashion victime et que je suis une Wonderpétasse, il fallait bien que j’essaye ce gâteau haute couture !

J’ai fait le Sponge cake et la ganache Kinder au Companion – une merveille cette ganache ! Quelle idée étrange de vouloir mettre du Nutella dans un gâteau Chanel, j’te jure ! Le Kinder, ça l’fait grave ! – : le reste, beaucoup de patience et une pâte à sucre excellente qui ne collait pas du tout.

J’ai suivi la recette de Morgane Cake Paradise qui se trouve ici.

Sponge Cake :

Ingrédients :

350 grammes de sucre

350 grammes de beurre

350 grammes d’œuf

350 grammes de farine

1 sachet de levure

1 sachet de sucre vanillé

Préparation :

Préchauffer le four, 180°C

Dans le bol du Companion, muni du pétrisseur concasseur : mettre le beurre et le sucre, vitesse 6, 3 bonnes minutes. Racler les parois et relancer 1 minute vitesse 7.

Ensuite, ajouter les œufs entiers, vitesse 6, 2 minutes. Racler les parois puis relancer 1 minute vitesse 8.

Enfin, rajouter les poudres : farine, levure, vanille, vitesse 6, 3 minutes puis relancer 1 minute vitesse 8.

Diviser la pâte en deux et remplir deux moules bien graissés et farinés de moins de 20 cm de diamètre ou si, tout comme moi, vous ne disposez que d’un grand moule de 28 cm de diamètre y mettre toute la pâte. (Vous couperez le gâteau en deux par la suite).

Sponge Cake Wonderpétasse

Ganache au Kinder non montée :

Ingrédients :

240 gr de Kinder Maxi

100 gr de crème fraîche liquide à 30%mg

20 gr de beurre doux

Instructions :

Dans le bol du Companion muni du pétrisseur concasseur, mettre les Kinder en carré puis 10 sec, vitesse 10. (Pendant ce temps là, mangez les 3 carreaux de surplus du dernier Kinder Maxi, personne ne verra rien !)

Rajouter la crème et le beurre : vitesse 4, 95°C, 7 mn.

Verser dans un bol/Tupperware et laisser refroidir la ganache. Conserver la ganache au frais et l’utiliser bien froide pour en recouvrir les surfaces internes et externes du gâteau.

20161121_204558000_ios

Nota super Bene, s’il vous plaît : Si vous montez le gâteau le jour même, je vous conseille de préparer votre ganache Kinder la veille et le jour du montage, vous mettez votre ganache dans le Companion, avec le batteur, pour l’aérer un Max : une vitesse 7/8 est idéale, je pense.
A défaut, si vous posez la ganache la veille de la finalisation du gateau, ne pas « aérer » la ganache au risque de vous retrouver avec une intoxication alimentaire en raison de l’instabilité de la crème qui sera demeurée à température ambiante, trop longtemps.

Pour ma part, j’ai fait le gâteau selon les étapes suivantes puisque la difficulté de ce gateau, c’est que la pâte à sucre ne se conserve pas au frais, au risque de voir tout se casser la figure, la pâte à sucre se liquéfiant [Edit après plusieurs essais de gâteaux en pâte à sucre : dans un frigidaire à froid ventilé, la pâte à sucre ne bouge pas – en tout cas pas dans mon frigidaire].

J-2 : la génoise,
J-1 : Petits accessoires en pâte à sucre, et pose de ganache interne et externe sur la génoise et retour au frigidaire pour que tout se consolide avant la pose de la pâte à sucre.
Jour J : montage de la pâte à sucre pour enrober le gateau et dépose des décorations.

Donc, je n’ai pas « monté » ma ganache le J-1 puisque j’ai garni directement mon gateau, pour l’entreposer au frigidaire pour qu’il prenne bien et que ça soit plus simple pour déposer la pâte à sucre.

Et voilà, ce petit sac haute couture qui m’a donné beaucoup de plaisir à le réaliser.

20161121_204453000_ios 20161121_204519000_ios

Bon app’ les Fashionistas !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.