Mon billet d’humeur contre les groupes de cuisine Facebook

Mon billet d’humeur contre les groupes de cuisine Facebook aurait pu s’appeler « mon envie de coup de boule contre les groupes de cuisine Facebook », pas tous hein, mais certains.

Tout part d’une publication que je fais sur le groupe FB intitulé « Cuisiner pour moins de 3 Euros – Manger bon et pas cher avec Marmiton » s’agissant de la photo de 3 enfants, dont le mien, dont j’ai dissimulé les visages avec 3 smileys (parce que les enfants s’exposent si ils le veulent – là je parle du mien – et que je n’expose pas les enfants des autres, par principe) et avec les 400 sablés qu’ils ont réalisés sur deux jours, 2 x 4H30, 4 kilos de farine, pour les Scouts dont ils font partie.

La photo de l’exploit !

Préalablement, je précise bien, à l’occasion de cette publication sur ce groupe, que ce sont les enfants qui, sur deux jours, deux fois 4H30 ont fait tout le job pour cuire tous ces sablés et les glacer et les décorer. Autant dire qu’ils ont été géniaux, investis et qu’ils ont cartonné.

Dire que je suis fière de les avoir assistés durant tout le processus est un doux euphémisme.

Avant qu’on ne me demande la recette utilisée et parce que la cuisine est un partage par essence et définition, à table ou de manière dématérialisée (vive le progrès !), je mets sur la publication FB MARMITON le lien de la recette des sablés que j’ai utilisée et naturellement issue de mon Blog (la recette des sablés de Halloween), sauf que le glaçage est sans blanc d’œuf pour des raisons alimentaires évidentes : juste du sucre glace avec de l’eau et du colorant alimentaire.

Ce n’est pas la recette du siècle mais c’est un exploit de jeunes qui ont tout donné, dans la joie et la bonne humeur (même si on en avait tous marre à la fin) pour leur groupe de Scouts : des enfants qui ne sont pas en train de jouer à la console, ni en train de s’abrutir devant la TV, des enfants qui ont accompli ce qui mérite d’être qualifié d’exploit (à mes yeux en tout cas et je ne dis pas ça parce qu’il y avait mon fils hein !)

Et bien, figure toi qu’après un nombre hallucinants de « likes » et de « commentaires » ultra positifs d’encouragements pour les enfants, la publication est supprimée le soir où je souhaitais montrer aux enfants tous ces « bravos ».

Je re publie en soulignant que je m’étonne de la suppression de ma précédente publication.

Là, un membre du groupe me précise que tous liens mis sur une publication et qui ne sont pas des liens Marmiton génèrent une suppression du post. Ouaih… juste parce que les enfants avaient recueillis 2000 likes en 12 heures et que ça a fait chier – clairement – Marmiton ou les modérateurs ou je sais pas qui !

Je réponds donc que je ne connaissais pas cette règle (sérieux, si tu vas sur la page FB de Marmiton, les règles ne sont même pas épinglées) et j’indique :

« si un modérateur me l’avait dit : je l’aurai supprimée directement (le lien de la recette), je ne savais pas. Je trouve dommageable cette manière de faire au détriment des enfants. cela montre à quel point l’humanité va mal quand des enfants sont « sacrifiés » de la sorte…Dire les choses permet d’arranger les choses. Encore faut-il prendre la peine de les dire ces choses.
Maintenant que je le sais, je ne pense pas que je re publierai quoi que ce soit ici.
Les enfants méritaient mieux qu’un simple appui sur la touche Delete…
La page Marmiton n’est pas la seule page de cuisine sur FB… fort heureusement. »

S’en est suivi une réponse de dingue : j’ose parler de sacrifice d’enfants me dit la dame, que je recherche les compliments et que ma mentalité est préjudiciable pour l’avenir etc

Nan mais t’es bête ou quoi ? Je ne recherche rien pour moi, espèce d’abrutie (et encore je suis polie là !)

J’ai publié le TAF DES ENFANTS. Parce qu’ils étaient fiers d’eux et que j’étais encore plus fière d’eux et toi tu trouves normal que tous les encouragements qu’ils ont eus soient supprimés au lieu qu’on me dise de supprimer le lien de la recette vers le Blog et laisser la publication en l’état pour que je puisse leur lire tous les encouragements reçus ?

La nana est tellement … dans son dogme que je te recopie pas sa réponse, ça serait lui donner trop d’honneur…

Je mets fin à la discussion stérile en lui répondant :
« Quant à parler de mentalité préjudiciable : je suis tout à fait d’accord que l’actuelle société de consommation où l’empathie, l’intelligence du coeur font défaut aux adultes, et où tout va très vite, trop vite est en effet préjudiciable aux enfants.
Mais ce n’est que FB après tout.
Pâle reflet de notre réalité. »

Tout le monde l’aura compris : je suis hyper énervée parce que ça ne me touche pas moi (quand ce sont des attaques contre moi, je m’en fou usuellement et ça arrive plus souvent que tu ne peux le penser sur les réseaux sociaux) mais là, tu touches pas à mes petits et leur job !

Évidemment que Marmiton, c’est fini. Déjà que je n’y publiais pas grande chose mais alors là ils peuvent aller se faire voir chez les Grecs, cordialement.

Ensuite, ce qui m’agace ce sont tous ces groupes de FB où tu ne dois pas du tout mettre le lien de ta recette vers ton Blog, tu dois LA RECOPIER.

BAH NAN MERCI hein ! Saches cocotte modératrice qui n’a pas de Blog et qui se croit investie d’un grand pouvoir de modération (y’a pas de petits pouvoir pour les petites personnes en général, si tu vois ce que je veux dire, hein…) c’est que :

1. Je prends sur mon temps personnel pour publier et partager mes recettes sur mon Blog comme un passe temps et que donc

2. Je ne suis pas payée pour le faire, que tu viennes ou pas sur mon Blog ne va pas changer la face de mon monde (financier en tout cas).

3. J’aime partager (quand j’ai le temps de le faire parce que je bosse 10 heures par jour et pratiquement 7 jours sur 7) car lorsque je ne savais même pas faire un gâteau au yaourt, j’ai eu du bol qu’il y ait plein de fabuleuses blogueuses qui partageaient leurs recettes et astuces et que je suis heureuse de pouvoir le faire à mon tour.

4. Ca me prend une plombe d’écrire un article, d’uploader les photos, de faire la mise en page, de rentrer quelques fois dans le HTML (auquel je capte toujours rien) et que re copier la recette sur une page FB au départ du Blog c’est la vraie misère parce que ça prend le HTML avec les balises et des signes extraterrestre des photos etc et que je dois donc copier et coller paragraphe après paragraphe pendant une plombe aussi !

5. Si tu veux pas le lien de ma recette sur ton groupe FB, pas de problème, je te partage rien. Aussi simple que ça.

Voilà mon coupe de gueule plus que mon billet d’humeur.

J’imagine que ça va susciter des commentaires et la discussion est ouverte.