Brioche allégée au fromage blanc 0% et au Sucralose – sans beurre et sans huile

J’avais un pot de fromage blanc 0% qui allait « passer l’arme à gauche » (date de péremption du jour…) et 250 g de fromage blanc… à avaler… en une fois… pffff : je ne jette pas mais je ne me voyais pas me « petit-suisse-ider » au fromage blanc avec une petite cuillère (c’était pas dans un sketch des Nuls cette expression ?) alors j’ai réalisé cette brioche allégée au fromage blanc 0% et au Sucralose.

Comme à l’accoutumée, je surfe sur la Blogosphère et je tombe sur une recette mais bon, comme je l’ai totalement relookée en l’allégeant, ce n’est pas du tout la même (*sourire machiavélique au coin de la bouche* -mais c’est bientôt les maillots de bain, parait-il…-)

Et bah j’suis hyper contente de mon adaptation parce que c’est une bonne brioche sans beurre.

Rectification : ce sont deux belles brioches. Parce qu’avec les mesures qui vont suivre, c’est bel et bien deux brioches que vous réaliserez aisément.

Bonne nouvelle : elles se congèlent très bien !

La première je l’ai agrémentée de sucre perlé et la seconde de sucre glace (oui, oui, c’est comme commander une pizza avec un Coca 0, pas la peine de rire toi, là, derrière ton écran ! Je te vois ! J’suis une Wonderpétasse, et en accord avec moi-même : j’assume !)

 

Les ingrédients pour deux brioches (ou une très très grosse sinon !) :

  • 500 g de farine T55 ou T45 (celle qui traîne au fond du placard fera très bien l’affaire)
  • 10 g de levure boulangère sèche (la Bruggeman est celle qui ne donne pas de goût affreux et la seule que j’utilise)
  • 2 cuillères à soupe de lait tiède (35°C maximum)
  • 1 œuf + 2 jaunes d’œufs
  • 250 à 270 g de fromage blanc 0%
  • 4 cuillères à soupe de Sucralose
  • 1/2 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de fleur d’oranger et 2 cuillères à café de vanille (ou une cuillère à soupe de fleur d’oranger seul ou 2 c à café d’arôme vanille seul selon les goûts)
  • Pour la dorure : du lait (mais vous pouvez mélanger un jaune d’oeuf avec du lait également)
  • Pour la décoration : du sucre perlé ou du sucre glace

Instructions :

  1. Dissoudre la levure dans le lait tiède (35°C sinon la levure ne s’activera pas à froid et trop chaud, ça ne lèvera pas). Et laisser s’activer la levure 5 bonnes minutes : ça va faire une sorte de pâte.
  2. Dans la cuve d’un robot muni du crochet (le Mini Kitchenaid Artisan en ce qui me concerne), verser la farine et y faire un puits. Y déposer la levure, le Sucralose, les œufs, l’arôme choisi et le fromage blanc.
  3. Déposer le sel sur un bord de la farine en veillant à ce que le sel ne soit pas en contact direct avec la levure. (Sinon, c’est le foirage assuré, le sel va anéantir l’action de la levure par K.O. et la pâte ne lèvera jamais !)
  4. Pétrir pendant 15 à 20 minutes. C’est long mais c’est ce qui va rendre la pâte non collante qui, miraculeusement, va devenir souple et non collante.
  5. Recouvrir d’un linge et laisser lever 1H à 1h30 – jusqu’à ce que la pâte double de volume -.
  6. A l’issue de cette première levée/pousse, il est inutile de dégazer la pâte. C’est cela qui va faire que la mie va être aérée en l’absence de beurre.
  7. Couper la pâte en deux parts égales : 450 g chacune pour ma part.Et, re-couper chaque pâtes en 16 petites parts égales que vous roulerez en boule
  8. Déposer les boules de pâtes dans deux moules silicone. A défaut, beurrer des moules non siliconés.
  9. Dorer les boules avec un pinceau – au lait ou jaune+lait – à l’issue de la première pousse. (Oui, oui, je sais : tout le monde dore à l’issue de la seconde pousse, mais j’ai vu nombre de mes pâtes levées se dégonfler que, désormais, je dore dès la fin de la première pousse)

(Bon, là mon pinceau à lait a un peu noyé une boule, mais ça n’a rien changé à la pousse ni à la cuisson !)

 

 

 

11.Laisser pousser une nouvelle fois 1 heure.

12. Pour la version, sucre perlé, ajouter le sucre perlé (le sucre glace s’ajoute une fois la brioche froide et non pas à ce stade).

13. Enfourner dans un four préchauffé à 180°C pour 20 à 25 minutes en surveillant la cuisson.

14.Démouler et… goûter là tiède !!! (Mais quelle idée d’attendre que la Brioche refroidisse pour la goûter ! N’importe quoi !)

 

 La version sucre perlé – La version sucre glace
Bon app’ les sveltesses !

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

19 réflexions au sujet de « Brioche allégée au fromage blanc 0% et au Sucralose – sans beurre et sans huile »

  1. bonsoir. je souhaiterais faire des petites brioches individuelles. mais du coup le temps de cuisson est different non? qu en pensez vous ?

    1. Bonsoir Bernard,
      Il faut vraiment pétrir la pâte relativement longtemps et ce, jusqu’à ce qu’elle cesse d’être collante et qu’elle se décolle des parois du bol.
      Est-ce que ça a été le cas ?

La recette vous plait ou vous l'avez tentée ? Laissez moi un petit mot😋